Galerie

Le Hop-Tye d’Hoppediz

Fabriqué par la marque allemande Hoppediz, ce mei-taï défie toute concurrence pour son rapport qualité / prix. Pour 75 euros (80€ si édition limitée), vous pouvez vous doter d’un mei-tai qui rassemble de nombreuses qualités.

Réalisé à partir de 100% de coton certifié non toxique et résistant à la salive, la transpiration ou aux UV. Les certificats sont tous téléchargeables ici. Hoppediz propose des modèles en sergé ou en jacquard, deux tissages qu’ils réalisent avec savoir-faire en ce qui concerne les écharpes, comme la Le Caire ou les Pune et Chicago. Les coloris sont variés et différents les uns des autres. Du très sobre, le Kapstadt tout noir, au très flashy, le Pune Pink-Orange, chacun peut trouver un modèle qui nous ressemble.

Le principe est simple du porte-bébé d’inspiration chinoise est simple : un rectangle de tissu, qu’on appelle un tablier, aux coins duquel sont cousues 4 lanières. C’est tout un tas de petits détails et de caractéristiques propres à chaque modèle de mei-tai (que vous pouvez retrouver dans le comparatif) qui vont apporter des nuances au niveau de l’âge à partir duquel il est adapté, ou des nuances de confort pour le porteur.

Ses dimensions sont les suivantes :

  • Le tablier mesure environ 43 cm ; il est agrémenté d’un repose-tête déroulant de 15 cm.
  • L’assise est réglable de 20 à 40 cm, ce qui permet de l’utiliser dès les premiers mois (environ 4 mois) de bébé jusqu’à 2,5 ans.
  • La ceinture ventrale est composée de 2 lanières de 80 cm de long et 7,5 centimètres de large.
  • Les bretelles sont formées de 2 lanières d’environ 2m20, dont la largeur est d’à peu près 25cm. Elles se terminent par de très courtes pointes.

Cliquez pour agrandir

Les consignes d’entretien préconisées par le fabricant sur les suivantes : lavage entre 30 et 40°C (possible jusqu’à 60°C), lessive sans agents d’avivage fluorescent et sans agents de blanchiment, sèche-linge autorisé.

Le mode d’emploi livré avec le Hop-Tye est très richement illustré, comprenant des rappels importants sur le portage (bienfaits, sécurité), un descriptif détaillé du porte-bébé, ainsi que des pas-à-pas pour les différentes positions possibles (devant – avec ou sans emmaillotement – sur le dos – en sac à dos, avec torsade, nœud devant…) et la manière de défaire le porte-bébé lorsque le porté est sur le dos.

• Essayage

Simple mais efficace. Ce mei-taï ne s’encombre pas d’inutile. Comme le didytaï, à part quelques stop-cordon et le système d’attache pour remonter le repose-tête, il est exclusivement composé de tissu. Néanmoins, une des grandes différences entre les deux : le rembourrage de certaines parties.

La ceinture est rembourré. Cela apporte certes davantage de confort si on souhaite garder ces bretelles en ceinture ventrale, mais peut s’avérer également être un léger inconvénient si on est de taille plutôt fine car le double nœud se retrouve sur le rembourrage. Bon rien de dramatique mais je n’aime pas. Autre spécificité de la ceinture, ses lanières sont fortement inclinées vers le bas. Cela est préjudiciable à la profondeur d’assise, qui n’est pas aussi prononcée qu’avec le Didytai et son arrondi. Ainsi, au dos, il est primordial de renforcer l’assise à l’aide des bretelles, qui heureusement sont généreusement déployables. Voici ma méthode en vidéo (réalisée avec le mei-Tai Diva Milano et Soren 4 mois)

Deux autres parties sont discrètement rembourrées, ce qui apporte un peu de confort au porté mais donne également un aspect moins « fluide » au porte-bébé en lui-même que s’il était exclusivement fait de tissu sergé : l’assise (sur environ 9cm) et le haut du tablier (sur environ 7cm). Cela lui confère un aspect un peu épais qui l’éloigne davantage de l’écharpe qu’un mei-tai comme le Didytaï.

Les lanières du haut, donc les bretelles, elles, ne sont pas rembourrées (ce qui est un plus pour moi) mais bien larges. Elles permettent donc une bonne répartition du tissu sur les épaules et ne sont pas inconfortables, même sur la durée. Certaines en disent le contraire, peut-être est-ce une question de morphologie… En revanche, tout le monde s’accorde à dire qu’elles sont bien trop longues (2m20 !) et il faut être parfois inventif pour savoir quoi en faire si on ne veut pas finir momifier !

En bref, je trouve ce mei-taï vraiment bien pensé, bien coupé, de bonne qualité pour un prix abordable. C’est un investissement judicieux pour qui veut porter confortablement et physiologiquement sans avoir à nouer une écharpe.

Hop-Tye-Smoke-ObservatoireAjout du 26/11. Soren a maintenant 6 mois et nous avons eu de nombreuses occasions de porter avec le Hop-Tye. J’ai pu le tester dès ses 2/3 mois. Avant 3 mois, l’installation, pour être correcte est quand même délicate… mais à partir de 3 mois, il a été très à l’aise dans le Hop-Tye, dont la hauteur de tablier n’est pas excessif, que ce soit en ventral ou en dorsal. Pour moi c’est indéniablement un super rapport qualité-prix qui mérite d’être connu par les parents de petits bébés qui ne veulent pas trop investir. C’est pourquoi nous avons choisi le vendre

logo-boutique-apbb

Publicités

14 commentaires sur “Le Hop-Tye d’Hoppediz

  1. Pingback: Le Mysol de Girasol | Aux portes de Bébé

  2. Pingback: BBTaï de Babylonia « Aux portes de Bébé

  3. Pingback: Mei-Tai Lana | Aux Portes de Bébé

  4. Pingback: FlyTaï de Fidella | Aux Portes de Bébé

  5. Pingback: Mei-Tai Diva Milano | Aux Portes de Bébé

  6. Pingback: Porter un bambin | Aux Portes de Bébé

  7. MERCI pour cette vidéo !!!
    C’est la seule qui soit vraiment bien faite et bien expliquée pour utiliser un mei-tai aux pans déployables avec un bébé « moyen » (comprendre : ni un nouveau-né, ni un bambin…) On m’a prêté un Didytai, et j’ai bien du mal à l’appréhender pour installer correctement ma fille de 5 mois… Cette vidéo va vraiment beaucoup m’aider je pense ! =)

  8. Pingback: Le Mid-Tai de Ling Ling d’Amour | Aux Portes de Bébé

  9. Bonjour, j’ai une question purement esthétique, mais je ne sais pas où la poser, donc je tente ici: j’aimerais commander un Hop Tye sur votre site, j’ai craqué pour le Darjeeling Aquamarine. On m’a prêté un modèle qui n’existe plus, et où le tablier est doublé en soie. J’adore, et je voudrais savoir si c’est le cas sur tous les Hop Tye, et sur le Darjeeling aquamarine, car sur les photos, c’est très difficile de se rendre compte. Merci et merci également pour les vidéos qui m’ont bien aidée!

  10. Pingback: Comparativa Emeibaby - Hop Tye para recién nacido - En casa con mamá

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s