Galerie

Didymos Gecko Mauvein – Jacquard – 4m20

• Caractéristiques

Cette écharpe en tissage jacquard (qui permet la réversibilité des motifs) est une édition limitée de la marque allemande Didymos, particulièrement réputée pour sa qualité. Comme toutes les écharpes Didymos, elle est en coton provenant de cultures biologiques et certifié  Oeko-Text.

Chaque édition limitée a un grammage qui lui est propre. Les séries ayant le même motif peuvent procurer des sensations étonnamment différentes en fonction du coloris. Ce billet ne concerne donc que la Gecko Mauvein, qui n’est plus fabriquée par Didymos mais que l’on trouve encore en vente sur certains sites comme SlingOmama (en Hollande mais livraison très rapide). En fonction de la taille choisie, il faudra mettre la main à la poche car les prix vont de 75 à 115 euros. Ce n’est donc pas un petit investissement.

Les écharpes Didymos existent en 6 tailles : de 2m70 à 5m20. Un guide des tailles est proposé sur le site afin de vous aider à choisir celle qui conviendra à votre gabarit et aux nouages que vous souhaitez réaliser. Détail important, les Didymos sont souvent moins larges que la plupart des écharpes et ne mesurent que 65cm de largeur. Les pointes sont de taille raisonnable.

Elle est vendue avec un mode d’emploi bien illustré et très détaillé (on y trouve en plus des nouages habituels, la manière de faire un nœud plat ou un nœud coulissant, des explications sur la position physiologique ou les différents moyens de passer le porté sur le dos) mais malheureusement en anglais. L’écharpe est également livrée avec un DVD (anglais / allemand) montrant quelques nouages et techniques pour utiliser l’écharpe. Je ne l’avais jamais visionné avant d’écrire cet article, et je suis très surprise d’y voir des positions approximatives ou des bébés seuls sur une table pendant que maman préinstalle son nouage o-O.

Les consignes d’entretien sont elles aussi très précises, faisant l’objet d’une fiche à part, et cette fois en français : lavable à 60°, essorage à tours réduits, utiliser une lessive neutre et en petite quantité, éviter les températures élevées pour le séchage.

• Essayage

Esthétiquement, cette écharpe, c’était mon fantasme. La couleur, les geckos, le jacquard… elle avait tout pour me plaire. Quand je l’ai découverte, Didymos ne la fabriquait plus, et après plusieurs semaines d’hésitation, j’ai fini par la commander en Hollande. A l’époque, j’avais peu d’écharpes tissées, et surtout c’était ma première jacquard. Pas beaucoup de points de comparaison pour me faire une idée. Aujourd’hui que j’en ai davantage, je ne peux qu’être très déçue de ma merveille. Je m’explique.

Le tissu est épais. Comme je disais, je ne connais pas son grammage exact mais elle est dense, et lourde. Cela rend la manipulation peu agréable. Pourtant, elle n’est pas rêche et quelques nuits dans mon lit ont suffi à l’assouplir, mais elle reste d’une épaisseur incommodante.

Quant à l’installation, elle est carrément ardue. Glissant, comme souvent pour les jacquards, le tissu ne reste pas en place. En kangourou ventre ou enveloppé croisé, les pans ont tendance à se faire la malle si le porté s’agite un peu trop. Le serrage est très difficile à réaliser, je perds très souvent la tension du pli par pli, quelque soit le nouage réalisé et je dois m’y reprendre à plusieurs fois pour obtenir un résultat correct. Pourtant, j’y mets de la bonne volonté, à chaque nouvel essai je suis résolue à prendre mon temps et à faire les choses dans les règles.

Une fois installé, la catastrophe continue. Quelques minutes suffisent pour que le nœud « s’affaisse » en quelques sortes. Il faut resserrer sans cesse et pas qu’un peu ! Ça aussi, ça peut sembler à priori normal pour du jacquard mais normalement un resserrage suffit. Là, il en faut plusieurs.

Pour toutes ces raisons, ma Gecko Mauvein & moi nous nous sommes dit adieu et elle partira dès la semaine prochaine pour passer sous les ciseaux et la machine à coudre d’une experte et devenir un magnifique mei-taï. Je vous en donnerai des nouvelles !

PS : Mon avis peut sembler assez catégorique et d’autres apprécient cette écharpe à sa juste valeur. Qu’elles n’hésitent pas d’ailleurs à le faire savoir en commentaire. Car, une fois encore, ceci n’est qu’un ressenti tout personnel et subjectif 😉

Publicités

10 commentaires sur “Didymos Gecko Mauvein – Jacquard – 4m20

  1. Pingback: Mei-taï maison | Aux portes de Bébé

  2. Pingback: Didymos Lena (sergé – 3m40) « Aux Portes de Bébé

  3. Pingback: Babyjoys Malice & Cabriole (sergé – 3m50) « Aux Portes de Bébé

  4. Pingback: Didymos Second Time Travel (Jacquard coton / lin – 4m50) « Aux Portes de Bébé

  5. Pingback: Didymos Indio émeraude (jacquard 100% coton – 3m20) « Aux Portes de Bébé

  6. Pingback: Lisca Minos | Aux Portes de Bébé

  7. Pingback: Didymos Indio Nature avec chanvre | Aux Portes de Bébé

  8. Pingback: 12 idées reçues sur le portage | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s