Galerie

La Boba Wrap

• Caractéristiques

Je découvre malheureusement cette écharpe stretch un peu tard puisque mon « petit » 8 mois dépasse déjà les 10kg. Beaucoup de choses me laissent à penser qu’elle aurait été particulièrement agréable avec un nouveau-né. Le prix sur internet pour une neuve est de seulement 45 euros, ce qui en fait la moins chère du marché. Elle est disponible dans de nombreux coloris unis (voir sur le site de Babilol). Mais attention, il faudra compter 65 euros pour du bio.

Cette écharpe américaine, fabriquée en Chine, est donc une extensible composée à 95% de coton et 5% d’élasthanne (que les anglo-saxons appellent le Spandex). Comme pour la JPMBB, cette composition lui confère la particularité d’être extensible en étoile, dans tous les sens et pas seulement en diagonale et en largeur. La densité du tricot est toutefois très différente, elle se rapproche davantage de la Tricot-Slen, sans l’inconvénient du manque d’extensibilité en largeur.

Elle est certifiée CPSIA, qui garantit aux USA l’innocuité des articles destinés aux enfants. Les consignes d’entretien données par le fabricants sont les suivantes : lavage des taches avec savon et eau, en machine en cycle délicat seulement si nécessaire,  pas de javel, pas de sèche-linge.

Elle est préconisée par le fabricant de 1kg à 16kg. (Sur la boîte, il est écrit de 0 à 18 mois, ce qui en soi n’a pas de sens. A 18 mois, un bébé peut faire de 8,5 à 13,5kg selon les courbes du carnet de santé…)

Elle existe en une seule taille : 5m. Elle convient donc, comme les autres extensibles, à toutes les corpulences ; pour les porteurs les plus menus, il faudra être inventif pour trouver quoi faire du surplus de tissu une fois votre nouage terminé 😉 Elle mesure 50 cm en largeur et peut atteindre 75 cm étirée, ce qui en fait une écharpe étroite.

Le mode d’emploi est de peu d’utilité. Des traductions approximatives (« Ne séparez pas les jambes de votre bébé. » Sic. De quoi ? Du reste du corps ??), des photos qui donnent parfois un exemple de maintien sommaire ou de position physiologique approximative, et même un très mauvais conseil quand il est expliqué qu’un nouveau-né doit avoir les pieds à l’intérieur de l’écharpe o-O. Et parce que de bonnes vidéos valent mieux que de longs discours, je vous renvoie une nouvelle fois vers les vidéos tuto de JPMBB.

Le mode d’emploi est accompagné d’un petit livret de rappel des règles de sécurité qui, lui, a le mérite d’évoquer quelques principes de bon sens. Vous pouvez le lire ici. Il eut été judicieux de s’en contenter au lieu de les placarder sur une disgracieuse étiquette cousue sur une pointe de l’écharpe ; on voit que nous sommes là au pays de la procédure !

• Essayage

Déjà, ça fait une drôle de sensation d’avoir cette écharpe entre les mains après une utilisation intensive de la JPMBB, beaucoup, beaucoup plus dense. Le tricot n’a rien à voir. On peut dire que la boba a deux faces en quelque sorte : l’endroit ressemble à une Tricot-Slen, d’une densité modérée, mais l’envers est composé d’une multitude de petites boucles très lâches. C’est ce qui lui procure une douceur incomparable aux autres extensibles et une légèreté beaucoup plus aérienne. L’effet « seconde peau » est là, la sensation d’étouffement en moins.

De cet état de faits se dégagent un point positif et un point négatif :

– Moins « étouffante » qu’une JPMBB, mais tout aussi enveloppante, elle est plus agréable à porter avec un nouveau-né. Je ne saurais dire jusqu’à quel poids, mon fidèle Maddox ayant arrêté sa croissance à 3,5kg. Elle est également plus recommandable l’été.

– Mais cette légèreté a son revers et surtout ses limites. Avec un bébé de 10kg, le maintien qu’offre la Boba Wrap est moindre. Portée avec trois couches, sur une courte durée, elle reste confortable. Mais avec deux couches seulement, le besoin de sécuriser le porté avec ses mains se fait sentir et elle n’est pas assez puissante pour lutter contre la gravité.

Son second point faible, surtout en ce qui concerne le portage sur le dos, c’est son étroitesse. Moins extensible que la JPMBB, qui peut atteindre plus de 90cm, elle dépasse poussivement les 70. Difficile, dès lors, de créer une assise profonde et de bien envelopper les épaules d’un bébé qui n’est plus un petit nouveau-né.

En conclusion, le résumé sera simple : avec un nouveau-né OUI, après BOF !

Retrouvez cette écharpe dans le tableau comparatif

Retrouvez cette écharpe dans le tableau comparatif

Publicités

9 commentaires sur “La Boba Wrap

  1. Pingback: La By Kay | Aux portes de Bébé

  2. Pingback: Boba 3G (Soho) | Aux Portes de Bébé

  3. Pingback: Cosy wrap Simply Good | Aux Portes de Bébé

  4. Pingback: BabymoOv’ | Aux Portes de Bébé

  5. Pingback: Tula wrap | Aux Portes de Bébé

  6. Pingback: Boba Air | Aux Portes de Bébé

  7. Pingback: LA nouveauté 2014 | Aux Portes de Bébé

  8. Pingback: Boba 4G | Aux Portes de Bébé

  9. Pingback: La JPMBB "Basic" | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s