Galerie

Girasol Mister X

• Caractéristiques

Après avoir passé en revue ces derniers temps des écharpes un peu exceptionnelles, de par leur matière ou leur tissage, revenons à quelque chose de plus classique, du coton, du sergé, de l’allemand, avec une Girasol.

Nous avons déjà évoqué cette marque allemande au nom espagnol à propos de son mei-tai évolutif le Mysol. Cette fois, je vous propose de faire le tour d’une de leurs écharpes : l’édition exclusive Mister X, trouvée sur le site de vente en ligne hollandais Slingomama (un nid de Girasol).

Fabriquée au Guatemala, cette écharpe 100% coton est tissée en sergé brisé. Le produit fini est certifié Oko-Test et donc sans danger pour la santé.

Les écharpes Girasol existent en 6 tailles (de 2m50 à 6m – tout de même) et leur prix oscille entre 60€ et environ 100€ pour les plus longues. Il faut compter entre 70 et 80 € pour les tailles « habituelles » de 4m20 ou 4m60. Ce sont donc des écharpes dont le prix est raisonnable.

On trouve un guide des tailles très sommaire sur le site de Girasol. A savoir, les pointes sont plutôt petites (une quinzaine de centimètres). La largeur, elle, est « standard » puisque l’écharpe fait 70cm.

Girasol propose énormément de coloris différents, rayés pour la plupart, parfois unis.

Le mode d’emploi livré avec l’écharpe est également disponible en téléchargement. Il est bien illustré et décrit le pas-à-pas de différents nouages (croisé enveloppé, hanche à boucle, kangourou ventre / dos) que je trouve judicieusement sélectionnés. Il explique également de manière détaillée le nœud coulissant.

Les instructions d’entretien ne sont pas très détaillées mais l’écharpe n’étant pas spécialement fragile, on peut s’en tenir aux conseils habituels : trempage une douzaine d’heures, lavage à 30°, séchage à plat, repassage 2 points.

• Essayage

Ayant été très séduite par leur mei-tai, j’ai eu envie de tester une écharpe Girasol, même si je suis de moins en moins attirée par les écharpes « basiques », prenant goût au jacquard et aux mélanges… La Mister X, c’est évidemment d’abord ses couleurs qui m’ont séduite. Première déception : en vrai, elle est un peu moins lumineuse que sur les photos. Passons, elle est belle quand même…

Au toucher, avant lavage et « étrennage », elle semble relativement fine (plus fine que le tissu de Néobulle ou de Storchenwiege par exemple, mais légèrement moins fine que ma Ling Ling Safran). En revanche, elle n’est ni très douce ni très fluide de prime abord. Sans être franchement rêche, on sent qu’elle a besoin d’un petit rodage pour être plus séduisante.

Qu’à cela ne tienne, essayons-la ! A nouer, ma Girasol est plutôt agréable car elle accroche juste ce qu’il faut pour garder la tension où on la veut. En double hamac, elle glisse suffisamment pour remonter le 2ème hamac sans trop transpirer. En revanche, je ne la trouve pas assez moelleuse. Si le poids du porté crée une belle poche qui a l’air confortable en guise d’assise, en revanche, il est difficile d’obtenir, avec l’étape du serrage pli par pli, une écharpe qui moule impeccablement le corps du porté. Une fois le nouage terminé, il reste toujours quelques plis qui donnent l’impression que certains endroits manquent légèrement de tension. Notamment, au niveau des épaules du porté.

Une fois en place, l’écharpe est plutôt confortable pour les épaules du porteur, elle ne cisaille pas du tout, même après une heure de marcha. Elle a malheureusement tendance à se desserrer assez rapidement, toutes les 20 minutes, il faut remettre un petit coup de tension pour garder près du sien le centre de gravité du porté. Cela dit, je précise que je l’ai surtout testée en kangourou sur la longueur. Peut-être se comporte-t-elle différemment en double hamac, mais d’une part elle est un peu courte et d’autre part ce nouage commence à être chaud pour la saison avec une écharpe de cette épaisseur.

Voilà, en conclusion, je dirais que je trouve cette écharpe agréable mais sans intérêt majeur. Une bonne écharpe, banale mais efficace.

Publicités

2 commentaires sur “Girasol Mister X

  1. Pingback: Derniers tests publiés « Aux Portes de Bébé

  2. Pingback: Emeibaby | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s