Galerie

Girasol Light Rainbow

• Caractéristiques

Celle-ci, elle se sera faite désirer ! Commandée en mai, le réapprovisionnement n’est arrivé que fin août… Alors est-ce que ça valait le coup ?

Je vous ai déjà parlé de cette marque allemande, Girasol, à propos d’une écharpe en sergé brisé avec laquelle je n’avais pas accroché, la Mister X, et du mei-tai à bretelles rembourrées, le Mysol, que j’adore.

Tissée à la main au Guatemala, cette écharpe 100% coton, a la particularité d’être tissée selon un autre procédé, le tissage diamant, un tissage régulier composé d’une multitude de losanges qui procure souplesse et élasticité à l’écharpe. Le produit fini est certifié Oko-Tex et donc sans danger pour la santé.

Les écharpes Girasol existent en 6 tailles (de 2m50 à 6m – tout de même) et leur prix oscille entre 60€ et environ 100€ pour les plus longues. Girasol propose énormément de coloris différents, rayés pour la plupart, parfois unis, que vous pouvez découvrir et même commander sur leur site (accessible en français). Il faut compter entre 70 et 80 € pour les tailles “habituelles” de 4m20 ou 4m60. Ce sont donc des écharpes dont le prix est raisonnable.

On trouve un guide des tailles très sommaire sur le site de Girasol (en début de page).

Les pointes mesurent une quinzaine de centimètres. La largeur, elle, est d’environ 68/69cm à plat.

Le milieu est indiqué par une étiquette à l’effigie de la marque. Quant aux ourlets, ils sont nécessairement différentiables puisqu’il s’agit d’un arc-en-ciel 🙂

Le mode d’emploi livré avec l’écharpe est également disponible en téléchargement. Il est bien illustré et décrit le pas-à-pas de différents nouages (croisé enveloppé, hanche à boucle, kangourou ventre / dos) que je trouve judicieusement sélectionnés. Il explique également de manière détaillée le nœud coulissant.

Les instructions d’entretien ne sont pas très détaillées mais l’écharpe n’étant pas spécialement fragile, on peut s’en tenir aux conseils habituels : trempage une douzaine d’heures, lavage à 30°, séchage à plat et à l’abri du soleil.

• Essayage

Parlons donc plus précisément de cette arc-en-ciel aux couleurs feutrées qui connaît un franc succès chez les amatrices d’écharpes.

Esthétiquement, si on aime la couleur mais pas trop, elle est idéale. La trame blanche adoucit  le rendu des larges bandes de couleurs qui sont douces et chatoyantes à la fois. Moins pétante qu’une Easycare arc-en-ciel (aux couleurs identiques), elle est certainement plus discrète. Le gros reproche que je lui ferais, ce sont des bandes verticales plus claires, à intervalles réguliers. On a l’impression que l’écharpe est restée pliée au soleil alors qu’en réalité, il s’agit sûrement de la marque d’une fabrication artisanale.

Au toucher, c’est une vraie bonne surprise : très légère, aérienne comme je les aime, elle est aussi très souple et très fluide. Pour ne rien gâcher, elle est fine et plutôt douce. On se demande même si elle va tenir le coup avec un grand bébé de 15 mois… Comme j’aime ces écharpes qui ne réclament ni rodage ni cododo…

A manipuler, vous vous en doutez vu ce que je viens de dire, c’est un vrai plaisir. Elle se met en place facilement, même si le deuxième hamac accroche un peu au moment de le remonter, et son élasticité en diagonale et en largeur, rend le pli par pli très aisé. Comme elle est fine, il est également facile de garder une bonne tension sur l’ensemble du pan qui tient dans un main sans problème.

Niveau confort, j’ai été surprise de voir qu’elle supportait parfaitement bien un nouage simple couche comme le kangourou dos malgré un poids assez conséquent (11,5kg), à condition d’effectuer un serrage impeccable. Il peut être nécessaire de remettre un petit coup de tension au bout d’un certain temps. En double couche, elle est forcément encore plus confortable et remplit parfaitement son rôle. Le nouage ne bouge pas, le porté ne s’affaisse pas. Elle est confortable pour tout le monde : mes épaules et mon bébé.

Donc oui, ça valait le coup de l’attendre plusieurs mois. Je suis ravie de cette écharpe avec laquelle je me sens légère et qui ne laissent pas les passants novices indifférents.

NOTE-girasol-diamon-light-rainbow

h

Publicités

6 commentaires sur “Girasol Light Rainbow

  1. Pingback: Storchenwiege Léo rouge | Aux Portes de Bébé

  2. Pingback: insatiable | Aux Portes de Bébé

  3. Bonjour,
    Je me demandais s’il y avait des différences entre les différentes écharpes Girasol, tissage diamant. Le coloris modifie-t-il la tenue, le confort, la maniabilité des écharpes ??
    Merci d’avance pour votre réponse.

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s