Galerie

Ergobaby Original

ergobaby-tablier• Caractéristiques

Ergobaby, c’est une marque américaine qui propose une large gamme de porte-bébés préformés destinés au portage physiologique, et ce depuis 2003.

Pour la petite histoire, une vraie ‘success story’ à l’américaine, Karin Frost, alors monitrice de kayak de mer et enceinte, lit le Concept du Continuum, qui lui fait prendre conscience de l’importance à conserver le contact physique avec son bébé après l’accouchement. Elle se lance donc dans la confection d’un porte-bébé confortable sur la durée en raison de son activité. Elle améliorera sans cesse son prototype, en produira une petite cinquantaine, puis se tournera vers la Chine pour une production en plus grande quantité… jusqu’à en vendre aujourd’hui plus de 100 000 exemplaires par an !

Bref. Après en avoir trouvé un d’occasion à prix très abordable en raison de son grand âge, je vous parlerai ici du porte-bébé « original » mais il existe également une version « Organic » (100% coton bio), une version « Sport » (le plus léger), une version « Performance » (plus aéré) et des éditions limitées un peu folles comme le magnifique « Étoile des Neiges » doublé en fourrure.

Les « Original », 100% coton (sauf les boucles et les sangles en nylon) et fabriqués en Chine, se déclinent en 8 coloris : des sobres (noir, beige, bordeaux, taupe) aux éditions plus fun comme les Cosmique, Ultra Violet ou Zèbre.

Les tissus sont testés par des « bureaux de vérification indépendants » et « les résultats sont ergobaby-vitrine2excellents en matière d’absence de substances toxiques et cancérigènes », mais Ergobaby ne semble pas détenir le label qui certifie leur absence pure et simple. Si c’est le cas, je n’ai trouvé l’information nulle part…

Les Ergobaby permettent un portage sur le ventre, sur le dos et sur le côté, de 7 à 18kg (sans option).

Ils sont pourvus d’accessoires en option comme les protège-bretelles, différents sacs qui se clipsent au porte-bébé, une couverture polaire et une couverture imperméable. Mais on peut aussi ajouter…  le coussin réducteur pour nouveau-né, sur lequel je reviendrai dans la seconde partie de l’article.

Le mode d’emploi est disponible à cette adresse.

L’entretien préconisé par le fabricant est un lavage en machine sur cycle doux. Le sèche-linge peut être utilisé mais le porte-bébé doit être encore humide à sa sortie. On évite les lavages trop fréquents.

Son prix est de 109,90€. Les points de vente sont très nombreux, en ligne mais aussi en vrai puisque les Ergobaby sont par exemple disponibles dans les Monoprix !

• Essayage

ergobaby-vitrineD’un côté, il y a les données du fabricant, de l’autre la réalité des mamans.

Commençons par nous attarder un tout petit peu sur le coussin réducteur, comme je l’ai fait à propos des systèmes de réduction du Manduca et du Boba. Déjà, premier inconvénient, il faut l’acheter en sus du porte-bébé lui-même, pour la modique somme de 34€90 😮 Et oui, quand même… Sachant qu’Ergobaby le préconise de la naissance à 6kg, 4 mois pour eux mais 2 mois chez mes bébés… Toutes les mamans, sans exception, que j’ai reçues en atelier qui avaient investi dans ce coussin, se trouvaient démunies et cherchaient un autre système, trouvant celui-ci peu pratique, encombrant et difficile à installer correctement. Au-delà de ses arguments nécessairement recevables puisqu’ils viennent d’utilisatrices, j’ajoute les mêmes que ceux donnés à propos des réducteurs des autres préformés : les pieds du bébé sont coincés dans le porte-bébé (ce qui peut provoquer le réflexe de redressement et l’inciter à pousser sur ses jambes, à la musculature et l’ossature encore immatures) et la position adoptée ne permet pas un soutien suffisant de la base d’une part (le bébé n’étant pas véritablement accroupi) et du dos d’autre part, celui-ci n’étant pas maintenu par un tissu bien moulant.

Photo poupon à venir

Ensuite, bien qu’il soit vendu pour être utilisé sur le ventre, sur le dos, sur le côté et ce jusqu’à 18 kilos, l’Ergobaby me semble pourtant être le préformé le moins modulable de la triade Boba, Manduca, Ergo, dans le sens où le dispositif amené à accueillir un nouveau-né n’est pas intégré et où le tablier n’est pas réglable. D’autre part, l’assise, de 31 cm, exactement comme les deux autres, est rapidement limitée avec un bébé de plus de 18 mois, le creux des genoux n’étant pas soutenus par le porte-bébé. Sur le Boba, les étriers viennent pallier cette faiblesse. Quant au portage « sur la hanche », je ne l’ai jamais testé donc je m’abstiens d’en parler mais j’ai tout de même de sérieux doutes sur le confort que cela peut procurer…ergobaby-dos

Mais de fait, c’est aussi le porte-bébé préformé le plus simple : pas d’accessoire sur la version de base, pas de fermeture éclair (sauf pour les deux poches sur le tablier), pas de bouton de sécurité sur la boucle de la ceinture (ce qui la rend plus facile à déclipser d’une seule main), un seul point de réglage pour la ceinture et les bretelles. Les réglages s’en trouvent ainsi simplifiés mais aussi moins précis. Ainsi, la ceinture se boucle sur le côté. Un point fort tout de même dans les réglages, c’est que les bretelles peuvent se déclipser (comme le Manduca), ce qui permet la possibilité d’une position hanche, de croiser les bretelles dans le dos ou encore, si un porteur unique utilise le porte-bébé, de ne pas avoir à les desserrer pour les enlever et perdre ainsi ses réglages.

Ses dimensions, et notamment celles de la ceinture, qui s’adapte de la taille 34 à 56, en font un préformé bien adapté aux petits gabarits.

ergobaby-bretelles-manducaUne de des choses que l’on ne voit pas sur les schémas de mesures et qui fait une grosse différence dans la manière dont vient se placer le tablier sur le dos du porté, c’est l’inclinaison des bretelles. En effet, celles du Manduca partent quasiment à 90° par rapport au tablier, droit vers le haut, tandis que celle de l’Ergo ont un angle plus ouvert. Ainsi, sur un porté de même taille, le tablier de l’Ergo aura tendance à moins remonter et à être moins couvrant (merci à Sandra pour cette explication).

ergobaby-capucheLe système de capuche, quant à lui, est assez rudimentaire. Sans mode d’emploi, il m’a fallu réfléchir de longues minutes, ne pouvant croire qu’il suffisait de la rouler puis de la glisser dans les attaches, qui ont à peine l’air prévues à cet effet. N’utilisant jamais la capuche, je ne vous en parlerai pas en conditions, mais j’ai trouvé le système de rangement un peu simple au vue du prix du porte-bébé.

Un autre élément du porte-bébé que j’ai trouvé franchement peu élaboré, sur ma version qui date un peu, ce sont les liens qui permettent d’attacher ensemble les bretelles une fois l’Ergobaby installé afin qu’elles ne glissent pas IMG_3681des épaules du porteur. Ils coulissent le long des bretelles. Sauf qu’ils ne sont retenus par rien (à la différence du Boba où ils coulissent sur des rails, ou du Manduca où ils sont retenus sur les sangles des bretelles). Un peu difficile à décrire tout ça… mais pour vous dire, en rangeant négligemment mon Ergo, une des attaches est partie de la bretelle et je l’ai perdue (provisoirement). Mais on m’indique que sur les plus récents il y a également un système de rail pour les faire coulisser et les maintenir, donc je retire 😉 Merci Fanny !

Des 3, l’Ergobaby est incontestablement le plus souple, loin devant le Boba, et un peu moins loin devant le Manduca. Paradoxalement, cela n’en fait pas le plus confortable pour autant. D’un point de vue personnel, j’ai trouvé l’Ergo assez inconfortable avec mon bambin de 87cm et 13kg. Je l’ai testé dans les mêmes conditions que le Manduca et le Boba, et j’ai trouvé que c’était celui dont la ceinture était la plus présente, tombant sur les reins de manière peu agréable, et surtout celui qui permettait une hauteur de portage moins haute, ce qui infailliblement provoque des tiraillements au niveau des épaules.

En conclusion, je dirais qu’à prix équivalent (aux alentours d’une centaine d’euros) l’Ergo ne fait pas le poids face à ses confrères : moins modulable (ça c’est objectif) mais également moins confortable (en toute subjectivité). Ce préformé reste néanmoins très bien adapté entre 9 et 18 mois (environ), pratique, peu encombrant, léger et le tissu est agréable

Et bien sûr, je vous laisse en image avec le désormais traditionnel schéma des mesures

ergobaby-schema-mesures

Cliquez pour agrandir

Attention aux contrefaçons

Des versions frauduleuses et de piètre qualité circulent depuis plusieurs mois. Soyez vigilant si vous achetez d’occasion (coutures / finitions / tissu de qualité douteuse) et consultez la liste des revendeurs officiels d’Ergobaby sur leur site. Si vous avez un doute sur votre porte-bébé, sachez qu’Ergobaby vous propose de leur envoyer à leur frais afin de l’authentifier.

Bebe-Pancarte-LOC-3-plus petit

Publicités

12 commentaires sur “Ergobaby Original

  1. Pingback: Comparatif : Boba 3G / Ergobaby Original / Manduca | Aux Portes de Bébé

  2. Pingback: Buzzidil (standard) | Aux Portes de Bébé

  3. Pingback: Demandez le programme ! | Aux Portes de Bébé

  4. Pingback: Tula Baby | Aux Portes de Bébé

  5. Pingback: L’Ergo Performance | Aux Portes de Bébé

  6. Alors moi, personnellement, je l’ai trouvé nettement plus confortable que le Manduca, et plus pratique que le Boba. Mais je porte sur les hanches, ayant les cervicales fragiles, et ça joue peut-être.

  7. Pingback: Boba 4G | Aux Portes de Bébé

  8. Pingback: Le Baby Carrier Pognae | Aux Portes de Bébé

  9. Pingback: Porter un bambin | Aux Portes de Bébé

  10. Pingback: Le PhysioCarrier de JPMBB | Aux Portes de Bébé

  11. Bonjour, je suis un peu rassurée de lire ce que vous écrivez sur le réducteur car, malgré plusieurs visionnages de vidéos d’utilisation, je n’arrive pas à comprendre comment l’utiliser. J’ai un bébé de 2 mois, assez long et tonique des jambes. Les trois essais d’un Ergo qu’on m’a prêté, dont un sans le cocon réducteur mais simplement avec le coussin qui est à l’intérieur (je me disais que ma fille était peut-être trop coincée), ont été des catastrophes. Je sais que les écharpes sont mieux pour les bébés qui n’ouvrent pas encore leur bassin mais cela me fait peur. Le réducteur de Manduca me laisse dubitative, Pognae a l’air semblable à l’Ergo… Bref, aucun porte-bébé ne semble convenir à ma situation. Du coup, j’ai l’impression que je vais encore devoir attendre trois à quatre mois avant d’aller me promener avec ma petite fille autrement qu’en poussette. C’est un peu déprimant.

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s