Galerie

Amazonas Laguna

Amazonas-laguna-seule• Caractéristiques

Réputée pour ces hamacs, la marque allemande Amazonas fait également des porte-bébés : écharpes tissées / extensibles, mei-tai, préformés et slings. Son nom ne fait pas référence aux Amazones de la mythologie grecque mais plutôt au fleuve Amazone, qui traverse le Brésil. Car une partie de leur écharpes est, comme leurs hamacs, en tissage brésilien (facilement identifiable car il forme une multitude de petits « v » collés les uns aux autres dans le sens de la largeur). Elles ont très mauvaise réputation, on dit d’elles qu’elles sont épaisses, lourdes, chaudes et difficiles à manipuler.

Celle dont je vais vous parler est en tissage sergé croisé (plus traditionnel pour les écharpes) et est complètement différente. Il faudra donc être vigilant si vous optez pour cette marque et bien prêter attention au tissage utilisé parmi les 17 modèles disponibles.

Les écharpes Amazonas sont 100% coton et certifiées Oko-Tex 100, c’est-à-dire garanties sans substance nocive pour la santé.

Elles n’existent qu’en 2 tailles : 4m50 & 5m10.

Prix : entre 50 et 55 € pour la 4m5O, et entre 55 et 60 € pour la 5m10. C’est donc une écharpe plutôt « bon marché« .

Leur largeur est de 70cm. Les extrémités sont cousues en pointes qui mesurent une 30aine de centimètres.

Les ourlets du haut et du bas ne sont pas différentiables sur la mienne. Et je n’ai pas d’étiquette au milieu (mais est-ce d’origine ? c’est assez rare pour être souligné dans tous les cas).

On peut les utiliser de la naissance à 3 ans (environ 15kg)

Le mode d’emploi a beau être polyglotte, il est très succinct et prodigue des conseils peu judicieux puisqu’il recommande la position « berceau » jusqu’à 4 mois (rappelons que cette position est déconseillée en raison des risques d’asphyxie qui y sont liés si elle n’est pas correctement maîtrisée). Y sont décrits également un croisé simple, un hamac hanche, ainsi qu’un kangourou dos sans aucune technique particulière…

Les instructions d’entretien sont les suivantes : laver séparément en machine jusqu’à 60° et possibilité de les passer au sèche-linge à basse température et repasser à un point.

En vente chez Bébé au Naturel, Ici la Vie, ou sur Hamac-Store qui propose de nombreux modèles. On les trouve aussi en boutique chez Nature et Découverte par exemple.

• Essayage

Amazonas-laguna-couche-de-soleilEncore une occasion que je n’ai pas eu le plaisir de connaître neuve. C’est donc d’une écharpe déjà un peu utilisée que je vais vous parler.

Vu la réputation des Amazonas, je m’attendais au pire. Comme je l’ai dit dans introduction, il faut bien distinguer deux types d’écharpes Amazonas : celles en tissage indien (les « vvvvvv » sur la largeur) et celle en sergé habituel. La Laguna, qui fait partie de la deuxième catégorie, est tout le contraire de ce que j’avais entendu / lu : un tissage serré mais une écharpe relativement fine (avec un grammage environ 180 gr/m2), souple, d’une douceur « normale » pour une sergé et une élasticité en diagonale satisfaisante.

Tous ces bons points réunis en font une écharpe sergé agréable à manipuler. Qu’elle ne soit pas trop épaisse et qu’elle ne glisse pas particulièrement permet de bien la prendre en main, elle répond agréablement au pli par pli, ce qui la rend facile à régler afin qu’elle moule bien le corps du porté. Testée en kangourou dos, où elle reste bien en place sous les fesses du porté, en hanche à boucle, où elle coulisse aisément puis en double hamac inversé dos, où le deuxième hamac se remonte sans difficulté, elle a fait ses preuves dans chacun des trois nouages.

En terme de confort, je lui ferais à peu près les mêmes reproches qu’à la Bebina, mais dans une moindre mesure. Plus fine, sa présence sur les épaules est plus discrète, mais pour les finitions poitrine, l’écharpe se fait tout de même bien sentir. Son soutien est un peu raide et manque de moelleux même si elle n’est pas vraiment inconfortable.Amazonas-laguna-linge

Pour finir, le maintien, s’il est un peu rude, est bon. Une fois installée, l’écharpe ne nécessite pas de resserrage (je l’ai testée sur une heure max) et le nouage tient bien en place. Mon petit porté est resté à la hauteur de départ sans s’enfoncer dans la poche.

En conclusion, vu le prix (et vu la réputation !) de cette écharpe, j’ai été agréablement surprise. Certes, on n’est tout de même loin d’une Easycare ou d’une Nati (pour rester dans le domaine des sergés en coton) mais elle remplit sa mission honorablement. C’est très souvent « la première écharpe » qu’on s’achète et je trouve que ça va bien pour des débuts. Mais c’est sûr que si on a tâté autre chose, alors l’Amazonas sergé risque d’être limitée en terme d’exigences 😉

NOTE-amazonas-laguna

Publicités

5 commentaires sur “Amazonas Laguna

  1. ma première écharpe était une amazonas en sergé, couleur naturel. Elle a portée mon premier enfant jusqu’a ses 1 ans sans soucis, j’en était très contente, jusqu’a…. ce que je découvre autre chose 🙂 Je n’ai jamais pu la réutiliser après. J’ai voulu la transformer en mei tai, et même là elle m’était inconfortable.

  2. Pingback: Demandez le programme ! | Aux Portes de Bébé

  3. j’ai pu avoir entre les mains les 2 sortes d’écharpes amazonas. le tissage brésilien absolument horrible que j’ai gardé pour faire un hamac à mes enfants et la sergé croisé motif lollipop. on l’a trouvé légère nous et bien souple. un bon maintien. la couleur joli mais pas lumineuse. finalement on l’a transformé en podeagi et on l’aprécie presque mieux comme ça.

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s