Galerie

Teindre son écharpe

Il était une fois une écharpe qui me plaisait beaucoup beaucoup mais dont je n’aimais pas la couleur. C’est ainsi qu’est née mon envie d’en savoir plus sur la teinture de textiles, et d’écharpes en particulier.

 💡 Sites / informations incontournables

• Le site de Celtik Batik, qui regorge d’informations sur les différentes techniques de teinture, avec des explications très claires pour chacune d’entre elles :

pigments-rougesLa teinture à froid Procion MX : permet de teindre à froid les fibres de cellulose et la soie en réagissant avec le carbonate de sodium. Couleurs unies, dégradés, tie and tye, tout est possible avec elle.

Le mélange des couleurs : bien pratique pour se repérer dans la palette des couleurs et obtenir celle que l’on souhaite à partir de mélange ou à partir de la couleur de base de l’écharpe.

La teinture uniforme : à la main ou en machine, deux pas à pas détaillés

Le dégradé monochrome : méthode artisanale (à la force du poignet) ou avec bricolage d’une pouliemateriel-poulie

Le dégradé bicolore : pour marier harmonieusement deux dégradés sur une seule écharpe

La teinture Tie and Dye : teinture réalisée à partir du ficelage de l’écharpe pour obtenir des dessins de cercles concentriques

• La boutique en ligne Le fil d’Emma, qui, en plus de vendre les petites poudres magiques, donne également d’excellents conseils dans son Atelier.

🔨 💶 Matériel / budget nécessaires

materiel-teintureAlors plutôt que de redire tout ce qui a déjà été dit, et très bien, je vais me contenter de faire une petite récap’ du budget que je me suis allouée pour débuter et en vue de réaliser des dégradés à travers la liste du matériel nécessaire :

  • De la teinture au Procion (7€50 les 55 gr)
  • Des cristaux de soude (2€50 le kg en pharmacie) – Réactif
  • Du sel (1€50 les 500gr en grande surface) – Fixateur & permet la pénétration uniforme du colorant**
  • Une grande bassine rectangulaire et profonde (un bac de rangement en plastique chez Auchan = 0 €, piqué aux enfants)
  • Des gants assez résistants pour ne pas se trouer à la moindre occasion (1€50 chez Casto)
  • De quoi peser / mesurer / doser précisément : une balance de cuisine, un mètre de couturière, une grosse seringue (6€ la seringue à colle chez Casto)
  • Quelque chose à teindre… j’ai commencé par un drap en coton blanc (14€*), puis des chutes de Diamond bamboo beige chez Natibaby (4€* le mètre)
  • Le matériel pour construire un système de poulie : un tuteur à rosiers (1€50), une tringle auto-bloquante (9€90*), une sangle de 5 mètres (3€50 chez Casto), des cintres  qui vont bien (cintres à pinces 40 cm : 20€ les 10).

TOTAL dépensé : environ 100€ et un peu de récup’.

* Ces articles ont été achetés sur internet, les frais de port venant considérablement alourdir la note 😦

** Normalement, on utilise du Soda Ash en sus, qui permet des couleurs plus vives ; mais c’est introuvable en France et les frais de port depuis l’étranger m’ont découragée !

N.B. : Sachez que le budget n’a rien à voir si vous prévoyez une simple teinture monochrome : pour une vingtaine d’€ seulement, vous pouvez avoir une toute nouvelle écharpe 🙂

💉 Recettes

seringue-noir

Pour teindre 1kg de tissu (environ 4 à 5 mètres en fonction du grammage) :

  • 10 litres d’eau
  • 200gr de cristaux de soude
  • 1kg de sel fin
  • 10 grammes de pigments dilués pour une couleur pâle, 30 grammes pour une couleur moyenne et 80 grammes pour une couleur vive.pigments-dilues-bleus

Les grandes étapes

  • Laver son tissu en machine
  • Laisser tremper une vingtaine de minutes le tissu dans le mélange eau + cristaux de soude + sel
  • Sortir / Essorer le tissu
  • Teindre 😀

À retenir

Teindre son écharpe, ce n’est franchement pas sorcier. Vouloir faire un dégradé complique un peu les choses, mais avec du temps et un travail soigneux, on arrive à des résultats très satisfaisants, même en débutant.

Je dis du temps car la teinture (à la main) est chronophage : préparer son matériel, réaliser les mélanges, laisser tremper, laisser poser (surtout les dégradés), rincer et ranger vous prendra une demi-journée facilement, en fonction de votre projet bien sûr. Il vaut donc mieux prévoir son coup.

Il y a tout de même une petite chose que j’ai retenue et qui vous évitera peut-être de faire la même erreur que moi : certaines couleurs se diluent moins bien que d’autres. Alors afin de ne pas avoir de petites taches de pigments mal dilués, il faut vraiment bien mélanger, voire filtrer sa préparation dans une passoire à petits trous.

Et maintenant place à quelques photos de mes premiers essais ! J’espère ne pas m’arrêter là et teindre prochainement de « vraies » écharpes (car là ce sont des mini-slings et du drap ^^)

Publicités

8 commentaires sur “Teindre son écharpe

  1. Bravo pour vos expériences, et merci pour le lien.
    Je rajouterai que pour moi, il n’y a pas de différence entre le soda ash et les cristaux de soude, et que ses derniers donnent des coloris très vifs également.
    Pour diluer plus facilement certaines couleurs (les jaunes, oranges et verts-jaunes), on peut utiliser de l’eau chaude (pas bouillante), ou bien rajouter de l’urée, un hydratant que l’on trouve en pharmacie.
    Et pour ma part, je ne mets pas de sel, j’ai testé avec et sans, et je n’ai pas vu la différence.

  2. Bonjour,
    J’ai tout récemment fait l’acquisition d’une écharpe déjà teinte, mais je n’aime pas vraiment sa couleur. Comme puis-je faire pour la décolorer et le reteindre d’une autre couleur (dégradé si possible). C’est une 100% coton. Elle est présentement verte foncée.

    Merci beaucoup de votre aide

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s