Galerie

Kokadi Diorite Stars

.

kokadi-diorite-seulKokadi & moi, c’est une histoire qui a mal commencé. Pourtant, devant la renommée mondiale et quasi unanime de cette marque allemande, je pouvais pas rester sur un « échec » (ma Kokadi Patara Elephant) et je me devais de réitérer mes essais. C’est donc vers le motif emblématique de la marque que je me suis tournée cette fois, et vers une édition permanente : la Diorite Stars ⭐★

Encore du 100% coton me direz-vous… oui moi aussi j’ai hâte de tester un de leur mélange, car ils ont encore meilleure réputation…

Pour relire quelques informations générales sur Kokadi, voici un petit résumé du précédent article :

Les écharpes sont en coton 100% bio, les teintures utilisées par la marque sont labellisées GOTS (sans métaux lourds). Par conséquent, le tissu – qui n’est à aucun moment traité chimiquement – est « skin-friendly » pour les bébés et les parents ;)

Les Kokadi existent en 5 tailles, sachant qu’elles sont souvent plus longues que ce qui est annoncé :

  • taille 3 – 3m20kokadi-diorite-hanche-à-boucle
  • taille 4 – 3m70
  • taille 5 – 4m20
  • taille 6 – 4m70
  • taille 7 – 5m20

En largeur, elles mesurent un bon 70 cm, comme la plupart des écharpes. Leurs pointes sont assez longues et font environ 35 cm. Le milieu est marqué par une étiquette au nom de la marque et, chose appréciable quand on débute, les ourlets sont différentiables : un clair sur les deux faces, l’autre avec une face grise et une face noire. L’écharpe est réversible et peut-être portée avec la face noire ou la face claire visible indifféremment.

Le mode d’emploi livré avec l’écharpe est magnifique. En allemand, certes, mais magnifique. Beaucoup de belles et grandes photos, avec des beaux bébés, de beaux porteurs et surtout de belles écharpes. On y trouve les pas-à-pas des nouages kangourou et enveloppé croisé devant et au dos, le double hamac dorsal, le hanche à boucle, ainsi que l’explication de la méthode pour passer bébé au dos en cigogne ou pas la hanche.

Pour l’entretien, un trempage d’une douzaine d’heures (impératif en raison d’un apprêt assez coriace), un lavage à 30° et un séchage à l’air libre suffiront.

kokadi-diorite-DHI-dos2• Essayage

À la sortie de la magnifique boîte, la Diorite est surprenante de douceur et d’onctuosité. Même neuve, elle a l’air d’avoir été portée déjà de longue date, comme si elle était déjà bien rodée. Elle a l’air douillet. Plutôt épaisse, son un tissage est bien dense, serré et régulier et on retrouve les chevrons particuliers à cette marque. Même constat que pour la Patara néanmoins,  le tissage des motifs joue sur l’élasticité. Mais la surface dont je parle est très réduite par rapport aux éléphants puisqu’il ne s’agit que des étoiles.

À manipuler, cette écharpe me fait une tout autre impression que la précédente. D’une élasticité en diagonale sans extravagance mais correcte, elle répond bien au pli par pli, elle est très souple et moule bien le corps de mon porté mais aussi du poupon (ce qui est moins évident avec son poids plume de nouveau-né). Bien lisse et moelleuse, elle apporte un soutien vraisemblablement confortable pour le porté, mon fils ayant l’air de l’apprécier. Peut-être est-elle toutefois un peu chaude pour les mois qui viennent

kokadi-diorite-lacPeu texturée, elle glisse agréablement. Il est facile de l’utiliser en hanche à boucle ou de remonter le deuxième hamac au dos. En kangourou, je pense qu’avec un petit bébé il sera d’autant plus important de s’appliquer sur la poche qui forme l’assise ainsi que sur la bascule du bassin, car elle a tendance à glisser pas mal sur les vêtements (surtout un pyjama) et la poche pourrait remonter facilement.

Néanmoins, une fois nouée, elle ne glisse pas ou ne se détend pas particulièrement. Je n’ai porté mon fils qu’en double couche avec elle car même si le tissage est assez dense et serré, et même si on ne peut pas dire qu’elle soit très fine, je la trouve plus confortable ainsi. En double hamac en revanche, elle apporte un soutien moelleux stable si le réglage est ferme.kokadi-diorite-finition étoiles

Elle est également très confortable pour le porteur, même si comme je le disais, je la trouve un peu chaude (et pourtant ce n’est pas les grosses chaleurs !).

En conclusion, je dirais que c’est une écharpe qui ne m’attirait pas plus que ça mais que je me devais de tester pour laisser une seconde chance à notre histoire avec Kokadi. Et finalement… déjà je l’ai trouvée beaucoup plus jolie qu’en photo (et qu’elle fait un effet bœuf aux papas en atelier)… ensuite ses étoiles noires et blanches sont indémodables… aussi parce qu’on peut la teindre facilement si jamais on s’en lasse… et parce que je me vois bien porter – un jour – un petit bébé d’hiver avec, je crois bien qu’elle va rester !

  NOTE-Kokadi-Diorite

Publicités

4 commentaires sur “Kokadi Diorite Stars

  1. Pingback: Kokadi Pax (coton / chanvre) | Aux Portes de Bébé

  2. Pingback: Kokadi TaiTai / Flip | Aux Portes de Bébé

  3. Pingback: Matières et Mélanges – Propriétés et entretien | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s