Galerie

Le Kantan Net Plus

Kantan-net-plus-boucleOn nous promet depuis des mois que la version réglable du Suppori est en route vers la France. Ces temps-ci, une nouveauté est bien en provenance du Japon… mais il s’agit davantage d’un mélange de Suppori et de Tonga que d’un Suppori réglable : le Kantan Net Plus. Il emprunte un peu à l’un, un peu à l’autre, un peu au sling aussi… pour donner un porte-bébé d’appoint en mailles filet de la marque japonaise Dacky, une filiale de Lucky Industry, au même titre que Lucky Baby qui a distribué le Suppori.

Portage d’appoint signifie qu’il ne laisse pas toute sa liberté de mouvement au porteur, obligé de garder un bras en renfort dans le dos de son enfant, surtout conçu pour porter sur un court moment. Il est donc recommandé de l’utiliser à partir de 7kg  jusqu’à 13kg seulement, ou de 4 à 24 mois. Il y a un petit problème logique à mettre « bébé sachant s’asseoir seul » et « 4 mois » dans la même phrase… À mon sens, ce genre de porte-bébé peut être utilisé très tôt pour de courts moments où le bras du porteur viendra toujours soutenir le dos de son bébé. C’est un auxiliaire du portage à bras.

Ne mesurant qu’environ 40 cm en largeur lorsqu’il est déployé, le Kantan n’est pas pensé pour recouvrir entièrement le dos du bébé, il est prévu pour envelopper généreusement sa base (du creux des genoux à ses reins).

Les Kantan Net plus existent en deux trois (*) versions, chacune dans les trois coloris gris / rouge et noir et 2 tailles (M et L, trouvez ici davantage d’information à ce propos) :

  • La version boucle en plastique dans laquelle coulisse une partie afin de faire varier la taille du filet. C’est la version vendue par exemple par le magasin La Zen Attitude, que je remercie pour m’avoir permis de tester ce modèle.
  • La version à anneaux, qui fonctionne parfaitement comme un sling.
Kantan-net-plus-longueur-Tonga

Au plus long, le Tonga réglable est légèrement plus grand que le Kantan

Dans les deux cas, la capacité de réglage est tout de même limitée puisqu’on ne peut faire  varier la taille que d’environ 23cm.

Leur prix est de 45€

Ils sont designés au Japon, la boucle et le filet son fabriqués au Japon puis assemblés en Chine.

Les Kantan sont composés à 100% de polyester et de nylon (voir à propos de cette matière l’article sur le Boba Air).

Il est conseillé d’en prendre soin en le lavant à la main (seul, car il peut dégorger) et de le sécher à plat, à l’abri du soleil. Si vous prévoyez de vous baigner avec, pensez à bien le rincer à l’eau claire avant de le faire sécher.

• Essayage

Difficile de ne pas faire de comparaison avec les 2 autres porte-bébés d’appoint, le Tonga et le Suppori. Je suis une grande fan du portage asymétrique d’appoint. Même si mon fils, qui a 2 ans, fait 14kg, c’est toujours un portage quasi quotidien, le plus souvent sur de très courts moments, parfois une petite demi-heure… C’est un portage rudimentaire mais pratique. C’est très rapidement enfilé, très léger et peu encombrant, c’est le portage qu’on dégaine pour se simplifier la vie dans n’importe quelles circonstances. Alors je vais faire simple pour vous en parler, sous forme de points communs / différences avec ses cousins :

  • Merci à Céline pour cette photo comparative du positionnement des 3 filets sur l'épaule

    Merci à Céline pour cette photo comparative du positionnement des 3 filets sur l’épaule

    Les points communs avec le Tonga : une maille large, très extensible et très aérée.

  • Les points communs avec le Suppori : une partie déployable sur l’épaule, des ourlets, le polyester

A priori, on se dit chouette, un Tonga qui se déploie sur l’épaule ! C’est tout ce qui lui manquait à l’ami Tonga pour être parfait. C’est en effet ce qu’on lui reproche le plus souvent, une bande étroite qui repose sur l’épaule du porteur sans en épouser l’arrondi et a une fâcheuse tendance à remonter nous cisailler le cou s’il est mal installé. Est donc arrivé le Suppori, avec des mailles plus serrées, moins extensibles mais avec la possibilité de les déployer légèrement sur l’os de l’épaule. Mais on lui a reproché sa matière, puis ses ourlets, un peu trop présents sur l’épaule justement, et aux creux des genoux du porté.

Kantan-net-plus-ourlets-tongaAlors le Kantan résout-il les lacunes des deux autres ? À mon sens, pas du tout. Car le Kantan, il a beau avoir des mailles larges comme le Tonga, un système de réglage pratique, il a  aussi des ourlets assez costauds. Bien plus que le Suppori. Sur les bords du filet des ourlets assez ronds et recouverts d’une surcouche de nylon, ce qui les rend beaucoup plus raides que le reste du porte-bébé. Ainsi, que ce soit sur l’épaule ou sur le corps du porté, dès que le poids pèse, on sent ces bords très présents, trop présents. Peut-être qu’avec un poids de portage moindre je les aurais moins sentis. Mais à poids égal, je préfère le filet sans bord du Tonga. Et j’imagine que si les ourlets me font mal à l’épaule à travers ma veste en cuir, ils ne doivent pas être particulièrement agréables sur les cuissots de mon porté, qui d’ailleurs manifeste sont inconfort au bout de quelques minutes (5 / 10), ce qu’il ne fait pas en Tonga.

En revanche, le système de réglage, une boucle dans laquelle passe le « pan » en nylon, est plus ingénieux que celui du cousin français (où il faut enrouler le tissu autour de la boucle, autrement dit faire son réglage avant installation) car il permet (en soulevant bébé si besoin) de réduire, après installation du bébé, la taille du hamac créé par le filet. Mais le réglage se fait tout au plus sur une bonne vingtaine de centimètres, alors qu’on peut faire varier la taille de Tonga de dans des propositions bien plus importantes.

En toute subjectivité, étant une adepte du Tonga, je ne vois pas l’intérêt, en tant qu’utilisatrice de payer plus cher un polyester/nylon japonais qu’un coton français, alors qu’il n’est pas plus confortable.

Si les fabricants cherchent toujours le portage asymétrique d’appoint idéal, je l’ai : un Tonga avec le système de réglage du Kantan.

(*) Mais en surfant sur le net, que vois-je ?! Il existerait déjà ! Car il existe une version sans ourlet… mais alors pourquoi ne pas vendre cette version ? Peut-être parce qu’elle est un peu plus chère.

Publicités

20 commentaires sur “Le Kantan Net Plus

  1. Appremment ils ne la vendent pas encore en France ;
    voici la reponse du magasin « Le monde du portage » :

    Nous ne les aurons pas, car ils ne sont pas homologués. Nous ne sommes donc pas autorisées à les importer ni à les vendre. Du moins, pas avant les tests. Il me semble que la boutique ecoterre en Belgique comparait les deux. Soumise à une autre legislation, elle peut peut-être vous fournir.

  2. je l’ai en version sans ourlet et je l’adore, seulement il est un poil trop grand en taille M 😦 reglé au mini je trouve mon fils trop bas pour moi qui aime porter haut. Du coup je vais me contenter de mon tonga !

  3. D’accord avec toi Kla sur ces ourlets, très inconfortables.
    Par contre, pour ma part, je trouve les Tonga à tailles incomparables en termes de confort, par rapport au réglable. Mon S ne me quitte pas depuis 4 ans ( et 2 enfants), le réglable sert surtout en atelier si j’ai des gabarits M ou XL .
    Pour moi, c’est le plus agréable des aides au portage à bras.

  4. Bonsoir
    Merci pour cet article, par contre je tiens à préciser quelques points.
    Tout d’abord, le Kantan Net Plus n’a jamais était un Suppori réglable.
    Ensuite c’est La Zen Attitude (revendeur Lucky en France) qui a choisi de revendre pour la France le Kantan Net Plus avec renforts non pas pour faute d’homologation comme l’aurait dit Ecoterre mais pour les deux raisons suivantes, la première est que nous avons eu en essai depuis Juillet 2012 le Kantan Net Plus avec et sans renforts et étant donné que le portage d’appoint change très peu entre ces deux modèles, notre choix c’est fixé sur le prix de vente. Effectivement le Kantan Net Plus sans renforts est 10 € plus cher que celui avec renforts.
    Donc 60 € pour un portage d’appoint cela commence à être cher.
    Et dernière info, La Zen Attitude a préféré reste sur le modèle avec renforts car quand Lucky aura terminé le stock de Kantan Net Plus sans renforts, il ne sera plus fabriqué.
    Pat MrZen

    • Merci pour ces précisions 🙂
      C’est clair que 60€ pour un portage d’appoint, ça commence à faire cher !
      Sait-on pourquoi les Kantan sans renforts ne seront plus fabriqués ? J’aurais bien aimé tester pour voir si la différence est vraiment notable mais comme je le dis, le poids de mon fils rend fatalement ces portages inconfortables rapidement ! Tant pis, mais merci encore pour les informations supplémentaires 😉

  5. Oui le poids de bb joue bcp sur le temps de portage comme bcp de système de portage, nous perso nous avons porté notre fils dés à l’age de 5 mois et maintenant qu’il a 19 mois / 12 kgs, il aime tjrs autant le Kantan Net Plus mais moins longtemps car nous (lui et moi ou marie) sentons que le portage n’est plus possible au bout d’un certain temps 😦
    Lucky ne nous l’ont pas dit clairement mais je pense que c’est certainement pour le coup de main d’oeuvre 😉

    • Désolée pour la réponse tardive…

      La donnée de 13kg est une donnée concernant le confort, non la sécurité. Mon fils fait 15kg et le Kantan résiste sans problème 😉

  6. Tonga a été copié par Lucky Baby alors que le modèle est déposé en France entre autre ( dépos OMPI ) et au Japon. Le porte bébé Tonga initial à tailles était plus large et se portait très bien à la façon de cette contrefaçon. Le modèle à tailles a été beaucoup boudés par les magasins spécialisés et maintenant Lucky Baby n’a plus qu’a profité d’un chemin bien tracé ! Les procès en contre façon coutent. Tonga recherche un avocat ad hoc. Qu’on se le dise. Les inventeurs ne seront pas toujours les payeurs il faut l’espérer.

  7. Bonjour, j’ai lu vos articles sur ces trois portages d’appoint « tonga support kantan ». Perso le tonga je le déteste. Ca me fait un mal de chien. Entre suppori et kantan, vous conseillez lequel du coup, car j’avoue que je suis quand meme perdue meme après lecture… que c’est compliqué tout ca…. je vous remercie pour votre réponse !

    • @Ophélie : je dirais perso qu’il faut tester. Je sais ça répond pas à la question mais personnellement le kantan taille M m’est trop grand même serré au maximum donc mon enfant est trop loin de moi et ce n’est pas confortable. Au contraire le suppori taille M nous va parfaitement ;-).

  8. Pingback: Le 2Zano de Tonga | Aux Portes de Bébé

  9. Bonjour
    Avez vous testé le tonga fit ? Son filet semble se déployer un peu sur l’épaule mais je ne sais pas si les ourlets sont présents.
    Merci

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s