Galerie

Kokadi TaiTai / Flip

.

kokadi-tai-tai-flip-etiquettes

La célèbre marque allemande d’écharpes de portage, Kokadi, a sorti il y a quelques temps, deux porte-bébés : le TaiTai et le Flip. Grâce à ma copine Pat’ de Tortue, dont vous lirez bientôt des nouvelles à propos de ses créations dans ces pages j’espère, j’ai pu tester les deux ! Un grand merci à elle donc pour me permettre d’enrichir le blog 😉

Après avoir longuement réfléchi, c’est finalement un article « deux en un » que je vous propose, afin de comparer les avantages et les inconvénients de ces deux porte-bébés :

  • Le TaiTai (modèle bleu / gris) qui est un mei-tai hybride. Rappelons que le mei-tai est un porte-bébé d’inspiration chinoise, de plus en plus utilisé par les porteurs et donc de plus en plus revisité par les fabricants. Comme leurs collègues de Storchenwiege, avec le Babycarrier, ou notre marque française Ling Ling d’Amour, avec de Daïcaling, Kokadi sort un modèle moitié préformé, moitié mei-tai : la ceinture est à boucle tandis que les bretelles sont à nouer. C’est ce que les anglophones appellent le halfbuckle.
  • Le Flip (modèle rose / gris) qui est un préformé, c’est-à-dire un porte-bébé dont la ceinture et les bretelles se ferment à l’aide de boucles et se règlent en tirant sur des lanières coulissantes. C’est la version que les anglophones appellent le fullbuckle.Kokadi-Tai-Tai-Zoom

Confectionnés en Europe, les deux versions sont composées à 100% de coton. Le tablier est réalisé à partir du tissu des écharpes Kokadi (donc certifié Oko-Tex), arborant fièrement le motif qui les a rendus célèbres, les étoiles, la ceinture et les bretelles sont en toile, noire. Les rembourrages ne sont pas les mêmes au niveau de la ceinture (plus rigides) et des bretelles (plus mous).

Il est conseillé de les laver à 30°, le moins souvent possible pour conserver la durée de vie des rembourrages.

Que vous achetiez l’un ou l’autre des porte-bébés, il sera livré dans une pochette en toile brodée à l’effigie de la marque et un mode d’emploi assez succinct, en allemand / anglais uniquement.

Leurs prix est de 139 euros pour le Taitai et de 149€ pour le Flip, ce qui en fait des porte-bébés chers.  Peu de boutiques les proposent en France ou en Belgique mais on en trouve encore quelques-uns.

Le mei-tai et le préformé sont sortis en deux tailles :

  • la taille Baby : le tablier mesure 34cm de hauteur et l’assise est réglable de ±20cm à 42cm
  • la taille Toddler : le tablier mesure 38cm de hauteur et l’assise est réglable de ±20cm à 48cm

Voici en image les dimensions et les caractéristiques des 2 modèles Toddler :

Cliquez pour agrandir les images

Portons-les !

Kokadi-Flip-dosLa sortie de ces porte-bébés a fait grand bruit, la réputation de la marque Kokadi était solidement assise parmi la communauté de porteurs en ce qui concerne les écharpes (testées ici la Diorite Star, la Patara Elephant et la Peace Pax). Le design des étoiles ayant toujours un succès fou, le TaiTai et le Flip ont d’emblée séduit, et malgré l’attente longue de plusieurs mois, les précommandes ont été bien remplies, même si le prix est élevé ! Pourtant, quelques mois plus tard, les occasions ne manquent pas et on les voit régulièrement à la revente. Alors, était-ce une mauvaise affaire ?

Dès sa sortie, beaucoup de mamans se sont plaint que les hauteurs de tablier étaient trop justes pour couvrir correctement le dos de leur bébé, même petits. J’ai une amie qui a dû échanger sa taille Baby contre un Toddler pour sa fille de quelques mois seulement (mais de bon gabarit) car elle sentait que le tablier n’allait pas convenir longtemps (en hauteur toujours) et vu l’investissement financier, c’est embêtant. En revanche, cette faiblesse a été d’emblée soulignée comme un point fort pour le portage des vraiment tout petits puisqu’ils n’étaient pas noyés dans un tablier trop haut dans la version Baby. Néanmoins, le Babycarrier ou le Daïcaling de Ling Ling ayant des tabliers réglables en hauteur, ce n’est pas un avantage qu’il a sur les concurrents.

Autant dire que je m’attendais à un porte-bébé dit toddler carrément trop petit avec mon géant de 2 ans et 8 mois. Pourtant, même si le tablier peine effectivement à couvrir jusqu’aux épaules le dos de mon grand bambin, ça n’a rien d’indécent. Et s’il veut rentrer les bras et se sentir contenu, il peut. Mais c’est tout de même vrai que quelques centimètres supplémentaires en hauteur n’auraient pas été du luxe, surtout compte-tenu de l’immmmense assise de 48cm, qui elle, sied parfaitement à un enfant de cet âge. Une petite incohérence donc entre l’assise limite pre-school et la hauteur plus maxi-baby…

Le fait que la ceinture ne se règle que d’un seul côté ne permet pas beaucoup de fantaisie (c’est-à-dire de finition poitrine) au niveau de l’installation. En revanche, il est appréciable que la lanière de réglage coulisse parfaitement bien.Kokadi-Tai-Tai-Ceinture Son côté « grossièrement » carré m’a un peu surprise au départ, mais sa largeur généreuse la rend finalement confortable. En revanche, est-ce à cause de sa forme peu ergonomique ou bien de la souplesse du tissu du tablier, il se trouve que dès que le poids du porté pèse sur l’assise, la ceinture se décolle du dos du porteur. Et cela ne se produit pas uniquement à cause des 16kg de mon fils puisque c’est un constat assez fréquent et avec des bébés de poids moitié moins importants. Ici, une différence est notable entre les deux versions : avec le TaiTai, on peut en quelque sorte coincer la ceinture à l’aide des bretelles qui se croisent sous les fesses du bébé. Avec le Flip en revanche, aucune parade si la ceinture n’adhère pas au corps du porteur et ploie sous le poids du porté. Curieusement, cette sensation de « décollement » s’est plus fait sentir pour nous avec le TaiTai qu’avec le Flip. Même si l’adhérence à mon dos n’était pas au top, la ceinture ne s’est pas vraiment décollée ni n’a tourné sur elle-même avec le préformé.

Kokadi-Tai-Tai-ScratchsLe système de réglage d’assise, même si je n’ai pu que l’observer et non le tester réellement, n’est pas particulièrement sophistiqué mais les deux velcros dissimulés à l’intérieur du tunnel de la ceinture sont assez longs pour être efficaces et bien maintenir l’assise en version réduite. On obtient ainsi une assise d’une bonne vingtaine de centimètres avec la version Toddler, ce qui équivaut aux préformés « traditionnels » comme le Manduca ou le Boba. La différence de réduction entre les deux tailles, le Baby et le Toddler, ne semble pas flagrante. Elle se joue à quelques centimètres à peine. Réduit à son maximum, il reste tout de même une vingtaine de centimètres, ce qui le rend utilisable dès quelques semaines mais pas trop tôt non plus pour respecter l’ouverture naturelle du bassin de votre bébé.

kokadi-flip-deux-attachesUne particularité du préformé, qu’il a en commun avec le Buzzidil, et qui est intéressante pour l’utiliser de bonne heure, est le fait que les bretelles soient clipsables au milieu du tablier ou bien au niveau de la ceinture. Quelle différence entre les deux manières de l’utiliser ? Avec un enfant dont le dos est suffisamment tonique (quand il sait s’asseoir seul), on attache les bretelles au milieu du tablier car il est moins gênant qu’il y ait une certaine tension sur son dos. En revanche, avec un petit bébé qui a encore besoin d’être enroulé, on préfèrera clipser au niveau de la ceinture, permettant ainsi de créer une véritable poche de tissu sans entrave sur son dos arrondi. Mais il ne faut pas se leurrer. Le tissu ne sera jamais réglé à la manière d’une écharpe, et de fait le dos d’un petit bébé ne bénéficiera pas d’un soutien aussi efficace

kokadi-taitai-flip-capuchesPour finir, un mot sur la confection : les finitions sont soignées et bien pensées avec quelques petits plus qu’on ne trouve pas sur tous les préformés, comme les élastiques qui permettent d’enrouler le surplus de lanière une fois les réglages terminés ou l’élastique sur la ceinture permettant de sécuriser la boucle. La capuche, quant à elle, est astucieuse, permettant de remplir sa fonction de « protège-tête » en se pressionnant sur les bretelles à différentes hauteurs ou devenant plutôt décorative en s’enroulant sur elle-même au creux de la nuque du porté.

J’étais donc peu enthousiaste à l’idée de ces porte-bébés qui finalement ont réussi à me séduire. Je finis même par trouver leurs prix à peu près justifiés.

Publicités

11 commentaires sur “Kokadi TaiTai / Flip

  1. Pingback: Comparatif de préformés | Aux Portes de Bébé

  2. Bonjour
    Auriez vous un avis/conseil à me donner: j’hésite entre le mysol de girasol et le kokadi flip que me conseillez vous??? je sais que le kokadi est à clip et le mysol reste un mei tai. je vois loin mais je compte utilisé l’un ou l’autre notamment à partir de novembre pour des balades ou vacances au ski. que prendriez vous?
    merci par avance

  3. bonjour, je m’interroge sur la taille baby de chez kokadi…. utilisable jusqu’à quel age environ ? j’ai peur d’acheter la taille baby pour 6 mois seulement…

  4. Pingback: FlyTaï de Fidella | Aux Portes de Bébé

  5. Pingback: Porter un bambin | Aux Portes de Bébé

  6. Pingback: Emeibaby Toddler | Aux Portes de Bébé

  7. Bonjour on m’a toujours dis ne ne pas forcer l’écartement des jambes….j’ai quand même craqué pour le baby pour mon loulou de 2 mois est ce que le flip est bien physio ?

  8. 2 mois c’est sûrement un peu tôt au niveau de l’écartement mais aussi de la hauteur de dossier, mais les petits bébés grandissent très vite et vous pourrez rapidement l’utiliser de manière plus confortable 🙂

  9. Pingback: Le PhysioCarrier de JPMBB | Aux Portes de Bébé

  10. Pingback: Les Buzzidil à la loupe | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s