Galerie

Débuter le portage physiologique

Merci à Marion pour l’idée de cette récap’

📌 Les écharpes tissées

🔍 DESCRIPTION : ces longs morceaux de tissu ourlés de 70cm de large, grâce à leur tissage (sergé / jacquards) légèrement extensible en diagonale, permettent un serrage zone par zone précis, épousant les corps du tandem porté / porteur. Elles permettent de porter bébé de toutes les manières : sur le ventre, sur le côté ou sur le dos. Elles sont généralement en coton auquel peut venir s’additionner du lin, du bambou, de la laine, de la soie, du chanvre… La plupart bénéficient d’un label garantissant leur innocuité pour bébé. Il existe des tailles allant de 2m20 à 5m20, les prix sont très variés.

AVANTAGES : On peut porter l’été, l’hiver, un tout petit, un grand, tout est possible puisqu’ils s’adaptent à la morphologie du bébé et du porteur. Il suffit de choisir la bonne écharpe et le bon nouage.

INCONVÉNIENTS : demandent un apprentissage des nouages, difficile de choisir parmi la multitude de modèles très différents les uns des autres, traînent souvent par terre lors de l’installation

🍼 TRANCHE D’ÂGE : de la naissance à la fin du portage, sachant qu’à partir de 12kg le choix de l’écharpe et du nouage est vraiment important pour le confort

📝 TESTÉES SUR LE SITE : plus de 35 modèles d’écharpes tissées

📷 QUELQUES MODÈLES EN PHOTOS :

_____________________________________________________________________________________

📌 Les écharpes extensibles

🔍 DESCRIPTION : ce sont aussi de très longs morceaux de tissu surfilés, mesurant entre 50 et 70cm de largeur, et qui ont la particularité d’être plus ou moins extensibles en longueur et/ou en largeur, en plus de la diagonale. Certaines contiennent un petit pourcentage de lycra, qui les rend vraiment extensibles dans tous les sens. Comme les écharpes tissées, elles permettent de porter en ventral, sur le côté et sur le dos.

AVANTAGES : la plupart peuvent être nouées sur soi avant d’y installer bébé. Pour toutes, le côté stretch épouse les corps comme une seconde peau. Pratiques pour l’allaitement.

INCONVÉNIENTS : nécessitent au minimum deux couches de tissu donc sont chaudes. À part la JPMBB courte, toutes sont d’une longueur indécentes. « Simples mais pas simplistes », il faut prendre ses repères et apprendre les bons gestes pour les régler au mieux.

🍼 TRANCHE D’ÂGE : de la naissance à 18 mois pour les plus « performantes » et en fonction du gabarit de bébé.

📝 TESTÉS SUR LE SITE : 10 modèles et un tableau comparatif

📷 QUELQUES MODÈLES EN PHOTOS :

_____________________________________________________________________________________

📌 Les slings & autres portages asymétriques

🔍 DESCRIPTION : Le sling est lui aussi un morceau ourlé d’écharpe tissée (voir plus haut) d’environ 2 mètres de long et 70 cm de large cousu sur une paire d’anneaux en aluminium de 9cm de diamètre. En insérant le tissu dans les anneaux, que l’on place au creux d’une de nos épaules, on obtient à l’opposé une poche que l’on peut régler sur le corps du bébé en tirant sur le tissu. On peut ainsi porter en ventral, sur le côté mais aussi sur le dos. Les slings peuvent être un peu différents les uns des autres en fonction de la manière dont le tissu et les anneaux sont cousus ensemble : parfois les plis sont cousus (mais c’est rare), parfois ils sont non cousus et souvent ils sont un peu entre les deux. Ce qui change : la manière dont on étale le tissu sur l’épaule porteuse et donc les sensations, le confort d’une personne à l’autre.

Il existe d’autres porte-bébés qui reproduisent, avec des variantes, le mode de portage en sling : le Tonga, le Suppori, le water sling, le rebozo…

AVANTAGES : Rapidement installés, peu encombrants, légers (une seule couche de tissu), pratiques pour l’allaitement, pratiques avec un bébé qui marche mais se fatigue.

INCONVÉNIENTS : asymétrique (le poids est sur une seule épaule) donc potentiellement inconfortable pour un long moment / un bébé lourd.

🍼 TRANCHE D’ÂGE : de la naissance à la fin du portage

📝 TESTÉS SUR LE SITE : 9 modèles

📷 QUELQUES MODÈLES EN PHOTOS :

_____________________________________________________________________________________

📌 Les Mei-Tai & autres porte-bébés d’inspiration asiatiques

🔍 DESCRIPTION : les mei-tai sont des porte-bébés d’inspiration chinoise réalisés en tissu ( de préfèrence d’écharpe) et composés d’un rectangle – le tablier – auquel sont cousues deux lanières que l’on noue pour former la ceinture et deux lanières qui composent les bretelles. Pour l’installation, il suffit de faire un double nœud autour de sa taille, d’installer son bébé dans le tablier, de croiser les bretelles et d’ajuster avant de les nouer à leur tour. Ils permettent surtout le portage ventral et sur le dos mais peuvent être occasionnellement utilisés sur le côté.

Il existe des porte-bébés venus d’autres pays asiatiques qui fonctionnent plus ou moins sur le même principe comme le onbuhimo japonais, le podeagi coréen…

AVANTAGES : confort de l’écharpe mais moins encombrants, faciles à nouer

INCONVÉNIENTS : de grandes disparités entre les modèles (différences de tissus, bretelles déployables ou rembourrées, tablier réglable ou non…), difficile de trouver celui qui convient le mieux à sa morphologie et à l’âge de bébé.

🍼 TRANCHE D’ÂGE : de 2-3 mois pour les modèles qui disposent d’une assise réglable jusqu’à la fin du portage pour la plupart.

📝 TESTÉS SUR LE SITE : 10 modèles testés et une comparaison entre les 4 plus courants

📷 QUELQUES MODÈLES EN PHOTOS :

_____________________________________________________________________________________

📌 Les préformés

🔍 DESCRIPTION : Les « préformés » sont des porte-bébé physiologiques à clips (à boucles en plastique). Généralement rembourrés, ils permettent de porter son enfant convenablement assis sur ses fesses, bassin ouvert et plus ou moins basculé, genoux soutenus. Ils sont particulièrement pratiques pour le porteur car il suffit les clipser au niveau de la ceinture puis de tirer sur les sangles pour régler ceinture et bretelles. À ne pas confondre avec les porte-bébés « classiques », à éviter.

AVANTAGES : faciles à installer – sans nœud, confortables, plaisent aux papas

INCONVÉNIENTS : souvent encombrants, généralement assez « massifs », certains modèles ne vont pas aux petits gabarits de porteur.

🍼 TRANCHE D’ÂGE : deux modèles utilisables dès 2/3 mois, les autres plutôt vers 6/9 mois jusqu’à 2,5 ans en moyenne / jusqu’à la fin du portage pour certains

📝 TESTÉS SUR LE SITE : 10 modèles et un résumé comparatif de leurs caractéristiques

📷 QUELQUES MODÈLES EN PHOTOS :

_____________________________________________________________________________________

Publicités

10 commentaires sur “Débuter le portage physiologique

  1. un grand merci pour cette base très utile pour les non initiés …. où le langage des différents portage peut vite devenir un vrai casse tête et faire fuir 😉

  2. Merci, chouette récapitulatif.
    Juste un petit bémol sur les infos pour les écharpes extensibles : il est indiqué qu’on peut porter jusqu’à 18 mois pour les plus performantes. Or la JPMBB (puisque c’est celle que je connais pour en avoir une longe et une courte… et 2 slings, une Storchenwiege et un préformé, mais on est pas là pour parler de mon addiction) annonce un portage jusqu’à 14kg, soit environ 3 ans. Et en effet, je porte encore très bien mon 2 ans (environ 11kg).

  3. Pingback: Les premiers achats de la future maman | CraftyBox le blog !

  4. Génial ce récap! Je suis une maman porteuse mais loin d’en savoir autant!
    Comme je trouve que ton blog est une mine d’or, je t’ai nominé à « the versatile blogger award ». Passe sur mon blog pour voir de quoi il s’agit et y participer aussi si le coeur t’en dit!
    Belle fin de journée
    F.

  5. Bonjour, je dispose d’une écharpe extensible… et donc trop chaude pour l’été (autant pour moi qui ait l’impression de porter un tablier de sudation, que pour bébé qui doit se sentir comme dans un sauna…). Je cherche donc une alternative pour les journées les plus chaudes ! Avec un petit budget puisque ce ne sera pas le moyen de portage que j’utiliserai toute l’année, et utilisable le plus longtemps possible.
    J’hésite entre un Mei-Tai ou un préformé (Boba Air ?), selon le prix éventuellement d’occas’ même si je privilégie le neuf…
    Je ne souhaite pas une 2e écharpe car je souhaiterais éviter la « corvée » du noeud, pas pratique en extérieur. Pas de sling car j’ai déjà le dos fragile.
    Selon vous, quel modèle serait le mieux adapté dans mon cas ?
    Merci.

  6. Une page que je n’hésite pas à conseiller à toutes celles qui débutent et me demande des infos sur le portage. Un très beau résumé simple et à la fois complet pour celles qui veulent aller plus loin. Bravo !

  7. Pingback: Porter un bambin | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s