Galerie

Mei-Tai Diva Milano

.

Diva-Milano-Mei-Tai-etiquetteIl m’a fallu du temps avant de craquer chez le fabricant italien Diva Milano, mais quand j’ai craqué je n’ai pas fait semblant : une écharpe et un mei-tai. Car avec l’arrivée des écharpes moins chères de la gamme Essenza, un porte-bébé d’inspiration asiatique a également fait son entrée chez cette marque. Il manquait donc à mon comparatif de mei-tai.

Designé à Milan et fabriqué en Inde, Le mei-tai Diva Milano est donc créé à partir du même tissu que les écharpes de la gamme Essenza. Il s’agit d’un tissage jacquard de coton indien. La teinture est garantie sans substance nocive mais ne bénéficie pas du label Oko-Tex.

La densité du tissu est d’environ 250mg/m2. Celui-ci est pré-traité mécaniquement afin d’être souple dès sa sortie de la boîte. Il ne sera donc pas nécessaire de le faire tremper avant le premier lavage et on évitera le vinaigre (parfois utilisé pour fixer les couleurs) en raison de la présence d’élastiques dans le tablier. Un lavage à 30° en cycle court et un séchage à plat feront l’affaire.

Ce mei-tai est disponibles dans de nombreux coloris (permanents) mais avec un seul motif : le Paisley

Le packaging est joli et efficace : une petite boîte en carton. Arrivé de Russie (où vit la créatrice) mon colis n’a pas été taxé par la douane car la valeur déclarée par le marchand est inférieure à la réalité.

Notice en ligne uniquement en photo et rien en version papier… l’accompagnement dans l’utilisation de son moyen de portage n’est vraisemblablement pas la priorité.

Il ne me reste qu’à vous annoncer le prix, qui est de 109€, ce qui situe ce mei-tai dans la tranche basse des plus chers, comparable aux Didytai en sergé ou au Fidella et un peu plus cher qu’un Mysol.

Voici ses mesures en image

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Alors, vaut-il son prix ?

Qu’apporte-t-il ? En quoi est-il différent ou semblable aux autres mei-tai ? Est-il de bonne qualité ? confortable ?… Autant de questions auxquelles je vais m’efforcer de répondre, ce porte-bébé étant peu connu en France.

Un mot pour commencer sur le tissu. En plus d’être plutôt joli avec son motif paisley discret et raffiné, le tissu offre des qualités intéressantes. Assez texturé, le coloris argent est un peu rêche au toucher (comparé à mon écharpe Limon qui est plus douce) mais il s’adoucit au fil des utilisations. Il accroche pas mal, ce qui peut-être perçu comme un avantage puisqu’une fois noué, le porte-bébé ne bouge pas d’un poil. Le maintien apporté est très bon.

Diva-Milano-Mei-Tai-assiseJ’ai été tout d’abord séduite par ses dimensions pour l’utiliser avec un petit bébé. Je me suis dit que j’allais pouvoir rapidement le tester, l’assise étant réglable et semblant réellement réductible. En effet, avec une petite largeur d’environ 15cm, il est utilisable à partir de quelques semaines. Problème : la hauteur du tablier, elle, ne peut-être diminuée.

On a donc une assise bien adaptée au porté mais un tablier trop haut, malgré les élastiques sur les côtés qui permettent Diva-Milano-Mei-Tai-droited’éviter que le tissu ne bâille trop. Le haut du tablier, que j’appelle le col sur le schéma, est également réglable mais ne permet pas de solutionner ce problème. Ainsi, malgré ses petites dimensions et le fait qu’il puisse devenir « mini », ce porte-bébé n’est pas adapté avant une bonne soixantaine de centimètre sans craindre de voir disparaître son bébé dans le tablier. Il faudra prendre soin de nouer la ceinture assez haut (sous la poitrine) afin de minimiser cet inconvénient. On peut aussi utiliser l’astuce qui consiste à faire un tour de ceinture avant de la nouer afin de réduire la hauteur du tablier, mais à ce prix on élargit un petit peu l’assise (mais attention les bretelles ne font que 20cm de large, c’est assez peu).

A partir de ses 3 mois, j’ai trouvé mon fils (de gabarit généreux) plus à l’aise pour être porté avec et j’ai donc pu le testerDiva-Milano-Mei-Tai-epaule plus longuement. Les bretelles sont cousues et raccordées au tablier avec une pince, un peu comme le système de déploiement du Fidella sauf qu’il n’y a pas de rembourrage, j’ai trouvé cela particulièrement confortable en portage ventral mais sans intérêt au dos.

Malgré une petite largeur, les bretelles peuvent être légèrement déployées sous l’assise en portage dos pour éviter que le tablier ne remonte (problème également rencontré sur le Hop-Tye : la ceinture cousue avec une inclinaison vers le bas, ainsi que l’absence de prolongement d’assise sur le tablier ont tendance à empêcher celle-ci d’être bien stable).Diva-Milano-Mei-Tai-attache-capuche

Le système d’attache de la capuche est joli mais pas super efficace car les boutons ne retiennent pas forcément très bien celle-ci. Enfin ça dépanne bien !

Pour conclure, je trouve que le mei-tai Diva Milano est très comparable au Hop-Tye (dimensions, élastiques sur le tablier, inclinaisons de la ceinture, système de réduction…). Mais pour une bonne trentaine d’€ de plus que le modèle d’Hoppediz, il n’apporte pas grand chose de fondamentalement différent.


CathyCathy l’a testé avec son fils, 20 mois crevette, 75cm / 10kg

Déjà à la réception, je me suis dit que j’allais grave crâner avec parce que franchement, il a la classe ! J’affectionne particulièrement le gris dans les écharpes donc forcément ça joue, donc là j’ai craqué pour le look.
A l’essai, pas déçue non plus ! L’installation se fait très facilement, le tissu glisse correctement et une fois installé on ne le sent quasi plus, presque comme une deuxième peau…
Je n’ai qu’un seul mei-tai, un BBtai que j’aime beaucoup , mais franchement on ne peut absolument pas comparer avec la finesse et la délicatesse du tissu du Diva Milano, et du coup le ressenti pendant le portage suit.
Seul souci : j’aurais aimé finalement le tester avec ma puce plus tôt car malgré son petit gabarit, on sent bien que c’est les derniers moments possibles avec ce mei-tai…

Axelle l’a testé avec sa fille, 21 mois – 86cm – 11kg
Plutôt satisfaite de mon test, je l’ai essayé durant une balade de 45 minutes en extérieur et en ponctuel (monter/descendre/monter descendre…) à la maison.
Il est très agréable à manier et son design est raffiné. Le tissage est bien dense et bien soutenant.
Même s’il semble petit, j’ai réussi à porter mon bambin avec, en déployant bien les pans pour à la fois élargir l’assise et gagner en hauteur de tablier pour qu’il lui arrive sous les aisselles.
Les pans sont suffisamment long pour permettre différentes finitions, quelque soit le gabarit du porteur (contrairement au BBTai par exemple)
Publicités

3 commentaires sur “Mei-Tai Diva Milano

  1. Pingback: Porter un bambin | Aux Portes de Bébé

  2. Pingback: Diva Milano Essenza | Aux Portes de Bébé

  3. Pingback: Diva Milano Mei Tai porte-bébés | Jubilane

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s