Galerie

Le préformé de Lennylamb

lennylamb-preforme-cuisine-profil.

Vous savez mon affection pour la marque polonaise d’écharpes et porte-bébé physiologiques Lennylamb. Je vous parlais récemment de la Twisted Leaves et la Sunrise fait depuis longtemps partie de mon matériel d’atelier… J’ai donc eu envie de tester également leurs porte-bébés, et je commence par vous parler aujourd’hui du préformé, c’est-à-dire leur porte-bébé à boucles qui se clipsent.

Réalisés à partir de conversions de leurs propres écharpes, le corps du porte-bébé, les bretelles et la ceinture sont entièrement composés de tissu. Vous aurez le choix entre du 100% coton et leur fameux mélange coton / bambou. Les modèles sont nombreux et variés, vous pouvez les découvrir ici.

Fabriqués en Pologne, ils garantissent un tissu certifié Oko-Tex, sans substance nocive.

Vous aurez également le choix entre 2 tailles

  • Le baby (dont les mesures sont indiquées en orange sur le schéma). Les prix varient entre 92€* pour les tissus sergés (à rayures) et 120€* pour les tissus jacquards (à motifs).
  • Le Toddler (dont les mesures sont indiquées en mauve). Les prix varient entre 108€* pour les sergés et 127€* pour les jacquards.

* Les prix sont à titre indicatif selon le cours de Zloty ce jour.

Ce sont donc des porte-bébés qui se situent dans la même gamme de prix que les plus usuels Boba 4G, Manduca, Tula

lennylamb-preforme-zoom-assise

Zoom sur l’assise avec un bébé de 8 mois

Quelque soit le modèle, le fabricant indique qu’ils sont utilisables de 6 à 20kg. Soyons réalistes, on choisira un modèle Baby pour un bébé âge de 6 mois à 1 an / 18 mois pour les crevettes (les préformés n’étant pas trop recommandés sur de longs moments avant que l’enfant sache s’assoir seul) et un modèle Toddler pour un enfant à partir de 18 mois / voire 2 ans pour les petits gabarits. [Merci à Fanny pour les éclaircissements à propos du Toddler]

Pour l’entretien, le fabricant préconise un lavage 40° avec peu de lessive et le séchage à l’air libre. Les rembourrages ne raffolent pas des lavages, on évitera donc de le laver trop souvent, préférant laver les taches éventuelles au coup par coup. N’oubliez pas de fermer les boucles avant le lavage 🙂

Les mesures

Commençons tout d’abord avec ses mesures. Le mien est une version Baby et j’ai utilisé les mesures fournies par Lennylamb pour compléter. Elles sont données à +/- 2cm :

mesures-lennylamb-prefo

Voyons de plus près les caractéristiques de ce porte-bébé

Le tissu, un 100% coton jacquard pour mon modèle, est très souple et légèrement extensible. Très doux aussi. Allié à des rembourrages très souples également, il donne l’impression d’un porte-bébé moelleux et pas du tout rigide. Une vraie différence se fait sentir comparé à des préformés comme le Manduca et le Boba qui sont un peu plus « raides ».

Si Lennylamb a connu quelques déboires avec ses mei-tai dont les bretelles se décousaient il y a quelques années, cette fois, ils semblent avoir mis le paquet sur la sécurité : la boucle de la ceinture bénéficie d’un système de sécurité (il faut appuyer sur un bouton pour défaire le clip, ce qui n’est pas pratique lorsqu’on n’a qu’une seule main disponible ou peu de forces dans les doigts) et chaque boucle (bretelles / ceinture) est sécurisée par un élastique. Les finitions semblent irréprochables et les coutures sont renforcées aux points essentiels. Hormis les boucles formées par les élastiques de la capuche qui sont très longues, et présentent potentiellement un risque de strangulation, rien à dire.lennylamb-preforme-capuche

En ce qui concerne sa forme, elle a essentiellement trois particularités qui le distingue :

  • Son tablier très échancré, qui n’est pas sans rappeler les porte-bébés d’inspiration chinoise, notamment les conversions de Tout Contre Moi. A part l’aspect esthétique, je ne vois pas vraiment ce que cela apporte. Peut-être un porte-bébé moins enveloppant est-il un atout l’été ?
  • Ses pinces verticales sur le tablier, qui là aussi rappelle les mei-tai ou bien les conversions artisanales. Elles permettent d’accentuer légèrement la profondeur de l’assise, et ainsi la bonne bascule du bassin nécessitée par la position physiologique.
  • La forme de la capuche ne ressemble pas à ce que l’on voit d’habitude, n’étant pas un simple cale-tête mais véritablement une capuche qui s’adapte à la tête de l’enfant porté grâce à sa forme et à ses élastiques, qui eux-mêmes se fixent sur les bretelles.

Quid du confort ?

lennylamb-preforme-armoire-dosLes bretelles, qui mesurent 10cm de largeur au niveau des épaules, ne m’ont pas semblé gênantes, mais peut-être seront-elles un peu trop envahissantes pour des épaules tombantes ou menues. Leur forme effilée les rend très discrètes au niveau du passage sous les aisselles. À noter cependant, je suis plutôt grande (1m72) et je suis obligée de les serrer à fond pour obtenir un portage confortable… du coup je m’interroge pour les personnes plus petites ou plus fluettes ?

La ceinture quant à elle, ressemble fort à celle du Manduca avec une forme très échancrée, ce que je trouve personnellement assez confortable car elle suit bien les courbes de la taille. En revanche, le rembourrage est un peu mou et il faudra la clipser bien haut au creux de la taille pour qu’elle n’ait pas tendance à s’écraser sous le poids du porter.

Grâce aux bretelles qui se déclipsent, il est possible de porter en ventral avec les bretelles croisées dans le dos, ce que certains porteurs trouvent plus confortable. Un petit point faible des bretelles néanmoins, c’est le sens des règlages des lanières qui n’est pas pratique. En ventral, il faut tirer la partie longue des lanières vers l’arrière, et en portage dos, lorsqu’il s’agit de les desserrer, c’est la galère…

Mon petit porté, lui, se plaît bien dans ce porte-bébé. Il y fait de bonnes siestes. Grâce à la souplesse du tissu, il n’est pas plaqué contre moi et peut se positionner de manière légèrement arrondie. La hauteur du tablier permet en enveloppement très satisfaisant encore à 8 mois. Néanmoins, je trouve que la largeur d’assise aurait mérité quelques centimètres supplémentaires pour des dimensions plus harmonieuses et surtout pour soutenir correctement les genoux plus longtemps…

En conclusion

lennylamb-preforme-attache-capucheUn porte-bébé simple à utiliser, agréable et confortable, avec toutefois un point faible qui, pour moi, est rédhibitoire à l’achat : aucune modularité du corps du porte-bébé (ce qui, de fait, ne le rend utilisable qu’à des âges précis sans évoluer en même temps que l’enfant). Ni l’assise, ni la hauteur de tablier ne varie. Quel dommage ! D’autant que l’assise, de +/- 35cm sur le modèle Baby, est rapidement limitée, tandis que la hauteur (40cm) est plutôt grande. Pour l’utiliser un peu plus longtemps tout en soutenant correctement les genoux de son enfant, on pourra utiliser les extensions de Tula, les Free to Grow.

Publicités

4 commentaires sur “Le préformé de Lennylamb

  1. Pingback: Comparatif de préformés | Aux Portes de Bébé

  2. Pingback: Le PhysioCarrier de JPMBB | Aux Portes de Bébé

  3. Pingback: Buzzidil (standard) | Aux Portes de Bébé

  4. Pingback: Les Buzzidil à la loupe | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s