Galerie

Tinge Garden Scarlet

Tinge-garden-petonsPassionnée par le portage, amoureuse du tissu et des couleurs, Krizstina est animée d’un vif esprit créatif qu’elle partage à travers ses coutures et ses teintures sur sa page facebook Tinge Garden, créée en janvier 2013. Quelques mois plus tard, cette maman hongroise expatriée en France et maman de 2 petites filles, prend une décision : elle travaille à la création et à la fabrication de sa propre écharpe de portage.

C’est en janvier 2014 que la Tinge Garden Scarlet, première de la série, voit le jour. Elle est vendue sur la plateforme de commerce Etsy, réservée aux créations. C’est un succès immédiat, son motif traditionnel hongrois tissé en jacquard, sa couleur osée et vivante, sa densité intéressante, son prix raisonnable pour une création artisanale… tout contribue à faire gagner à la Scarlett se

s lettres de noblesses parmi les amoureuses de belles écharpes. Depuis elle a été décliné en Ivy, en juillet 2014, puis plus récemment en Violette, puis encore et encore ! Bravo !!

Comme toutes ces écharpes un peu hype, le gros défaut des Tinge Garden, c’est qu’elles ne sont pas faciles à avoir. Vendues au compte-goutte sur la boutique de Krisztina, elles s’envolent en quelques minutes dès qu’elles apparaissent en ligne. Pour ma part, je ne peux qu’espérer qu’un jour la production des Tinge Garden permette à des parents moins « initiés » de se procurer cette petite bombe d’écharpe, car c’est une écharpe à la fois facile à manipuler et qui apporte un support et un confort différents – et qui gagnent à être connus ! – des écharpes que l’on trouve plus habituellement.Tinge-garden-lubin-dos

C’est une écharpe composée à 100% de coton. Son tissage dense, son motif massif, en font une écharpe épaisse, qui approche les 230 g/m2. Je la trouve assez proche de la Lennylamb Twisted Leaves dont je vous parlais il y a peu.

Son prix est assez attractif également ; il faudra compter entre 85€ pour une taille 2 et 130€ pour une taille 6.

J’ai eu l’occasion de la tester plusieurs fois et dans des situations très différentes. D’abord avec Lubin lorsqu’il était déjà un grand bambin de presque 3 ans, à une époque où je commençais à apprécier sérieusement les écharpes denses. Puis elle nous accompagne depuis quelques mois avec Soren qui est encore petit. Et bien, elle me séduit autant dans l’une et l’autre des configurations ! Ce que je dis pour la Scarlet est sensiblement valable pour la Ivy et la Violette. Toutes les Tinge Garden se ressemblent assez fortement pour le moment en terme de sensations.

Voici ce que j’avais écrit après mes essais en février 2014

Une écharpe que j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir, bien que je n’ai pu l’utiliser comme je l’aurais souhaité (avec mon 2 ans et 8 mois, 16/17kg). Juste enfilée lors d’un kangourou matinal, qui s’est tout de même un peu prolongé car tout le monde était confortable !

Elle avait déjà été utilisée, donc souple et douce, tendrement rodée. Robuste, dense mais moelleuse, je l’ai trouvé plutôt facile à manipuler, elle répond bien au pli par pli et se laisse faire. Très agréable à porter, elle est soutenante et confortable. Seul petit bémol, une masse de tissu à dompter pour faire le double nœud final. J’aurais aimé l’utiliser avec des anneaux car elle doit être bien stable une fois emprisonnée

Encore merci Krisztina de m’avoir permis de découvrir ta merveille, une écharpe à bambins sans nul doute mais qui devrait séduire aussi, par sa douceur et son onctuosité, des bébés plus jeunes

Et voici ce que j’ai écrit après l’avoir porté avec Soso

Tinge-garden-coutureC’est une écharpe encore plus rodée, et donc encore plus moelleuse, que je reçois pour ce deuxième test. Cette fois, je vais pouvoir en profiter davantage car le portage fait partie du quotidien. Et c’est un petit bébé de 6 mois qui va y mettre ses fesses, ce qui ne fera que confirmer ma tendance à préférer maintenant des écharpes denses, contrairement à mes débuts en portage où j’étais davantage attirée par les toutes fines !

Oui, la Scarlet est assez épaisse, mais elle se noue vraiment très facilement. Même sans un poids lourds pour aider le tissu, elle moule très bien le corps du porté, elle l’enveloppe le tandem porté-porteur avec beaucoup de douceur et de moelleux. Elle fait partie de ses écharpes qui permettent de n’absolument pas sentir le poids de son bébé peser sur les épaules et de porter confortablement durablement. Quelque soit le nouage utilisé, j’ai retrouvé à chaque fois ce confort : en simple couche, en double couche, en asymétrique, en ventral, en dorsal… C’est toujours un plaisir !

Tinge-garden-soren-dodo2Cette densité fait de la Scarlet une écharpe particulière mais je confirme que même avec un petit bébé, la Scarlett est facile à manipuler et toujours aussi agréable à porter. Les nouages à double couche révèlent particulièrement son épaisseur et c’est personnellement le type d’écharpe que j’aime à porter avec une seule couche, en enveloppé devant ou un kangourou au dos.

Publicités

Un commentaire sur “Tinge Garden Scarlet

  1. Pingback: HelllooOooo | Aux Portes de Bébé

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s