Mei-Tai maison

Je vous en avais promis des nouvelles, voici ce qu’est devenue ma Gecko Mauvein de Didymos. Souvenez-vous, ma déception avec cette écharpe… J’ai donc décidé de la confier aux mains expertes d’une collègue monitrice de portage et couseuse.

Superbe non ? Et en plus, le confort est au rendez-vous. Je retrouve les sensations tant appréciées du Didytaï cher à mon cœur, avec un confort encore accentué par l’épaisseur du tissu qui, transformé ainsi, s’avère plus chaleureux et moelleux que mon vague argent. Enfin, je apprécie mes petits lézards à leur juste valeur !

Du coup, cette transformation, ou encore wrap conversion, est l’occasion pour moi de vous dire deux mots de mon point de vue sur le home made (ouais, aujourd’hui, je suis bilingue).

D’abord, je suis admirative des merveilles que font parfois les doigts de fées des couseuses. Ayant investi, il y a quelques temps déjà, dans une machine à coudre, je ne désespère pas de pouvoir un jour moi-même faire quelque chose de mes 10 doigts.

Néanmoins, les parents porteurs qui décident d’investir dans le fait-maison doivent garder à l’esprit certaines règles pour porter leur enfant en tout sécurité. Les plus importantes sont à mon sens :

  • La solidité des coutures, évidemment… et là il n’y a que sur la très bonne réputation de la personne qui coud que vous pourrez compter, à défaut d’une homologation à la norme en vigueur sur les porte-bébés souples.
  • La coupe adaptée du porte-bébé. C’est en vous fondant sur les témoignages d’autres parents que vous pourrez vous faire une idée du respect (ou pas) de la physiologie du moyen de portage.
  • La qualité du tissu. Les tissus décoratifs par exemple n’ont pas l’élasticité suffisante pour assurer un maintien confortable au porté. C’est pourquoi il faut privilégier les tissus en sergé brisé / croisé ou diamant, que l’on trouve notamment en vente chez Colimaçon & Compagnie mercerie.
  • L’innocuité du tissu. Plus encore que ses qualités d’élasticité en diagonale, il faut être attentif aux traitements du coton avant sa récolte et pendant la confection du tissu et sa teinture. N’oubliez pas que la peau de votre bébé sera en contact direct avec ce tissu, qu’il va le respirer, le mâchouiller, parfois pendant de longs moments. Il est donc impératif d’être sûr que ce tissu n’est pas nocif pour sa santé. C’est à cela que servent les labels comme Oko-Tex ou le BioRe. (Voir plus de détail sur la page Tissu & Entretien)

Se faire faire un mei-tai à partir d’une écharpe de bonne qualité est donc déjà en soi une garantie. Mais il faudra aussi aller à la pêche aux renseignements pour vous faire une idée précise de la personne à laquelle vous accordez votre confiance.

10 commentaires sur “Mei-Tai maison

    • Ahhh désolée lapetitelili mais jamais de la vie 🙂 Je m’en suis encore servi aujourd’hui en me disant que j’en avais de la chance d’avoir un porte-bébé si beau et si confortable !

  1. Bonjour,
    Est ce que vous savez si cette personne prend encore des commandes ?
    J’ai une écharpe Colimaçons et Cie que je n’utilise plus et voudrais faire transformer en mei tai par quelqu’un de confiance mais il semble difficile de trouver une personne qui fait des conversions et ne soit pas débordée ^^
    Auriez vous un contact à me fournir ?

  2. Bonsoir, Intéressée également par un contact de confiance afin de transformer mon écharpe Storchenwiege en Meï Teï !! Merci par avance. Au plaisir de partager.

  3. Bonsoir,
    Votre Mei Tai est vraiment magnifique !
    Je suis en train de réfléchir à modifier une écharpe que je n’utilise plus pour en fabriquer un et le vôtre est celui que j’ai vu qui correspond le plus à ce que souhaiterais faire. J’ai 2-3 questions par contre : est-ce que la ceinture ventrale est rembourrée ? Si non, pensez-vous que ce serait mieux ? En dehors de cette ceinture, d’autres éléments sont-ils doublés (ce qui m’attire c’est l’aspect très « écharpe », plus fin que d’autres mei tai) ?
    Je sais que c’est certainement beaucoup demander, mais est-ce qu’il vous serait éventuellement possible de mettre une photo de l’envers ?
    En tous cas, merci beaucoup pour ce site que je consulte avant chacun de mes achats-portage !!
    Bonne soirée,
    Marie

  4. J’ai entendu dire que pour vendre des  »faits maison » nous devions détenir une sorte de  »certification »? Avez-vous déjà entendu parler de ça? Si oui, où pourrais-je avoir de l’information sur le sujet? Merci

Vous avez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s